Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

LA CRISE CLIMATIQUE: ENJEU FONDAMENTAL DE SURVIE ET DE SANTÉ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En novembre 2017, 15 000 scientifiques du monde entier signaient un avertissement à l’humanité : « Nous sommes en train de scier la branche sur laquelle nous sommes assis ! » 

Cet avertissement faisait écho à un autre fait il y a vingt-cinq ans, proclamant « que des changements fondamentaux étaient nécessaires de toute urgence [afin] de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), d’éliminer les combustibles fossiles, de réduire la déforestation et d’inverser la tendance à l’effondrement de la biodiversité […] pour éviter les conséquences de notre trajectoire actuelle[…] : la réduction de l’ozone et de l’eau douce disponible, l’effondrement des pêches, l’extension des zones mortes de l’océan, la perte de forêts, la destruction de la biodiversité, le changement climatique et la croissance indéfinie de la population humaine. »

Dans leur deuxième avertissement, ils déclarent que « depuis 1992, à l’exception de la stabilisation de la couche d’ozone stratosphérique, l’humanité n’a pas réussi à faire des progrès suffisants dans la résolution générale de ces défis environnementaux qui avaient été prévus et, de façon alarmante, la plupart d’entre eux ont largement empiré […] Étant donné que la plupart des dirigeants politiques répondent à la pression, les scientifiques, les prescripteurs médiatiques et les citoyens en général doivent exiger que leurs gouvernements prennent des mesures immédiates, car c’est un impératif moral pour les générations actuelles et à venir de l’humanité et des autres espèces. »

L’été 2018 a vu tous les pays de l’hémisphère nord connaître des périodes de fortes canicules comme jamais auparavant.

Au Québec, ces canicules ont pris la forme de sécheresses dans plusieurs régions, causant moult problèmes dans le secteur agroalimentaire. La Financière agricole avait répondu, au mois d’août, à 2 000 avis de dommages alors que la moyenne annuelle des cinq dernières années était plutôt de 365. 

Dans les établissements du réseau public de Santé et Services sociaux, dont la presque totalité n’est pas équipée pour faire face à ce type de situation, les personnes hébergées ont souffert de ces canicules à répétition. Il en fut de même pour le personnel qui, déjà débordé par la surcharge de travail découlant de la gouvernance privée de notre système public, devait ajouter à ses tâches la responsabilité d’adoucir ces coups de chaleur pour les hébergé.e.s , courant à gauche et à droite pour leur apporter des rafraîchissements.

On a relié près d’une centaine de morts directement à ces canicules. 

Et s’il ya une certitude, c’est que les années qui viennent vont être encore plus difficiles.

Il y a urgence d’agir. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutterez, déclarait en septembre 2018 qu’il reste deux ans pour prendre le virage qui s’impose, sous peine de lourdes conséquences. « Il est impératif que la société civile – jeunes, groupes de femmes, secteur privé, communautés religieuses, scientifiques et mouvements écologiques dans le monde – demande des comptes à leurs dirigeants », déclarait-il.

Ce n’est pas une priorité parmi d’autres, c’est LA priorité autour de laquelle toutes les autres doivent s’agencer parce qu’il ne s’agit pas seulement de la santé de toute la population :  il y va de sa survie.

 

 

Déclaration d'urgence climatique - DUC - Page Facebook

 

  • Le 18 août 2018, une délégation composée des initiateurs de la Déclaration d’urgence climatique (DUC) ainsi que de citoyens s'est rendue aux bureaux des principaux partis politiques en lice pour les élections provinciales et a déposé la DUC qui exige que l'urgence climatique soit reconnue et qu'il y ait des actions immédiates. Lors de la rencontre avec Jean-François Lisée, chef du Parti Québécois, des citoyens présents ont pris la parole et ont manifesté leurs inquiétudes face à la crise climatique qui se développe actuellement.

 

  • Endossement de la DUC par différents partis politiques provinciaux. Suite au 18 août dernier, où la déclaration d’urgence climatique avait été déposée aux cinq principaux partis aux élections provinciales, les initiateurs de la DUC étaient de retour le 13 septembre 2018, lors d’un grand rassemblement communautaire organisé à l'occasion du premier débat des chef.fe.s. Cette fois-ci, les chef.fe.s des partis étaient invité.e.s à venir endosser officiellement la déclaration d’urgence climatique qui reconnaît que nous sommes en crise climatique. L’endossement de la DUC est un événement historique dans la politique québécoise et canadienne. 

 

 

 

 

 

APPUIS:

 

Exemples de résolutions d'appui:

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

POUR COMPRENDRE LA CRISE CLIMATIQUE...

 

QUÉBEC: SURVEILLANCE ET OBSERVATION

 

POUR MIEUX CONNAÎTRE LES SOLUTIONS... 

 

REVUE DE PRESSE...

1 . CLIMAT : « NOUS DEVONS ROMPRE AVEC LA PARALYSIE », EXHORTE ANTONIO GUTERRES - Le secrétaire général de l’ONU estime que des conséquences « désastreuses » seront à déplorer en cas d’inaction dans les deux années qui viennent. Trois ans après sa signature, l’accord de Paris sur le climat est fragilisé par « la paralysie », « le manque d’ambition » et l’incurie des gouvernements, a dénoncé, lundi 10 septembre, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. Le patron des Nations unies appelé à faire pression sur les Etats signataires pour revoir leurs engagements à la hausse. « Il est impératif que la société civile – jeunes, groupes de femmes, secteur privé, communautés religieuses, scientifiques et mouvements écologiques dans le monde – demande des comptes à leurs dirigeants. » Depuis des décennies, « les scientifiques nous ont alertés encore et encore ». Mais « beaucoup trop de dirigeants ont refusé de les écouter»...

2. LEGAULT ET L'ENVIRONNEMENT: L'HEURE DU RÉVEIL- Nouvellement assermenté comme premier ministre du Québec, François Legault a reconnu que la Coalition avenir Québec avait trop peu parlé d’environnement durant la campagne électorale. Il a dit avoir pris acte des commentaires des citoyens. Or pour un gouvernement, réagir à l’opinion publique est une chose, agir avec détermination et cohérence en est une autre...

3. LA GOUVERNANCE ENVIRONNEMENTALE A BESOIN D'UNE COMMISSION PARENT - Madame MarieChantal Chassé, Votre gouvernement arrive au pouvoir au terme d’un été et d’un automne électoral fort chauds, au moment où le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) sont formels : la vie sur la planète n’a jamais été aussi menacée depuis des millions d’années.

4. LA PRESSION S’ACCENTUE POUR QUE FRANÇOIS LEGAULT PARTICIPE À LA COP24 - La pression s’accentue sur le premier ministre du Québec, François Legault, pour qu’il représente le Québec au grand sommet annuel des Nations unies sur le climat en décembre, comme l’avaient fait ses prédécesseurs. Après le Parti québécois et Québec solidaire, c’est au tour de l’opposition officielle libérale et de Greenpeace de réclamer la participation de M. Legault et de sa nouvelle ministre de l’Environnement, MarieChantal Chassé, à la COP24, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, du 3 au 14 décembre, à Katowice, en Pologne.

5. LE TOURISME RESPONSABLE DE 8 % DES ÉMISSIONS DE CO2 - Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Climate Change révèle que le tourisme serait responsable de 8 % des émissions de gaz à effet de serre de la planète...

6. LA SUREXPLOITATION DES RESSOURCES ET LES INÉGALITÉS VONT DÉCIMER NOTRE CIVILISATION D’ICI QUELQUES DÉCENNIES, SELON LA NASA - Ce n’est qu’une question de décennies avant que l’Homme ne disparaisse complètement. Comme les Romains ou les Mayas, notre civilisation est elle aussi condamnée et pourrait ne pas voir la fin du siècle, selon la Nasa. L'agence spatiale américaine explique que la surexploitation des ressources et la répartition des richesses de plus en plus inégale seraient à l'origine de cet effondrement précipité...

7. CLIMAT : LA JUSTICE DES PAYS-BAS ORDONNE À AMSTERDAM DE REDOUBLER D'EFFORTS - La justice néerlandaise a ordonné mardi à l'État de réduire ses émissions de gaz à effet de serre d'au moins 25 % d'ici 2020, dans une décision en appel faisant suite à une procédure historique intentée par une ONG...

8. CLIMAT : 21 ADOLESCENTS CONTRE LA MAISON-BLANCHE - Un procès opposant 21 adolescents au gouvernement des États-Unis au sujet de l'absence d'une politique climatique dans ce pays devait s'ouvrir aujourd'hui en Oregon. La Cour suprême des États-Unis a toutefois temporairement suspendu la procédure, afin de décider si l'affaire doit aller de l'avant...

9. LE CO2 D’ORIGINE HUMAINE LAISSE SA TRACE AU FOND DES MERS - Après avoir perturbé la composition, la température et la dynamique de l’atmosphère, l’humain bouscule maintenant l’océan jusqu’aux profondeurs des abysses. Une étude publiée le 29 octobre montre pour la première fois que les émissions anthropiques de CO₂ dissolvent des minéraux dans les sédiments aux fonds des mers...

10. LA TERRE A PERDU 60% DE SES ANIMAUX SAUVAGES EN 44 ANS - Mammifères, oiseaux, poissons… sous la pression de l’homme, la Terre a vu ses populations de vertébrés sauvages décliner de 60 % entre 1970 et 2014, annonce le Fonds mondial pour la nature (WWF) dans un bilan plus alarmant à chaque édition. « Préserver la nature, ce n’est pas juste protéger les tigres, pandas, baleines, que nous chérissons », souligne le directeur du WWF, Marco Lambertini. « C’est bien plus vaste : il ne peut y avoir de futur sain et prospère pour les hommes sur une planète au climat déstabilisé, aux océans épuisés, au sol dégradé et aux forêts vidées, une planète dépouillée de sa biodiversité. »...

 

11. « TROIS MESURES POUR SORTIR DU DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE » - Dans une tribune, le professeur de développement durable Claude Henry propose des changements radicaux mais nécessaires à notre survie. Année après année, on espère voir s’amorcer une décroissance des émissions de gaz à effet de serre – et du CO2 en particulier ; année après année, l’espoir est déçu. A ce rythme, il y aura dans moins de vingt-cinq ans une telle accumulation de ces gaz dans la haute atmosphère que la température moyenne de la Terre sera supérieure de plus de 2 °C à ce qu’elle était avant la révolution industrielle, et l’humanité sera confrontée aux désordres majeurs attendus du franchissement de ce seuil... 

12. POLLUTION: DES JURISTES QUÉBÉCOIS VEULENT POURSUIVRE LE CANADA - Dans la foulée des multiples actions en justice intentées dans différents pays pour forcer les gouvernements à mettre en place des mesures ambitieuses de lutte contre les changements climatiques, des juristes québécois espèrent lancer ici une procédure similaire, a appris Le Devoir. Leur démarche, jugée plausible par des experts du droit environnemental, pourrait cibler directement le plan climatique canadien, jugé insuffisant pour respecter les objectifs de l’Accord de Paris...

13. COMPENSATION CARBONE: L’A B C DU CO2 - Devant la météo qui se détraque et les rapports affolants de l’ONU, les petits plaisirs de la vie – se sauver pendant l’hiver dans le Sud, écraser des bancs de neige en VUS ou même manger un steak – paraissent soudainement suspects. Le moindre vice devient une source honnie de gaz à effet de serre.

14. L'ARGUMENTAIRE DE TRUDEAU « PRESQUE DIGNE D'UN CLIMATOSCEPTIQUE », SELON UN RESPONSABLE DE GREENPEACE - Le responsable de la campagne Climat-Énergie de Greenpeace Québec, Patrick Bonin, considère que Justin Trudeau a menti dimanche à l'émission Tout le monde en parle lorsqu'il a dit que le Canada allait atteindre sa cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour 2030. Il juge aussi que les arguments du premier ministre pour justifier les appuis du gouvernement à l'industrie pétrolière sont « presque dignes d'un climatosceptique »...

15. EN MANQUE DE LEADERSHIP CLIMATIQUE - Selon le GIEC, les décideurs disposent de toutes les informations dont ils ont besoin « pour prendre des décisions qui s’attaqueront aux changements climatiques ». Mais que feront ceux dont la portée du radar se restreint au prochain rendez-vous électoral et qui se retrouvent avec une population conditionnant leur appui à l’impact sur leur portefeuille ?...

16. URGENCE FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES - RDI Matin - Le GIEC sonne l’alarme pour stopper le réchauffement climatique. Patrick Bonin de Greenpeace lance un appel aux dirigeants politiques...

17. [SCIENCE] LA SUREXPLOITATION DES RESSOURCES ET LES INÉGALITÉS VONT DÉCIMER NOTRE CIVILISATION D’ICI QUELQUES DÉCENNIES, SELON LA NASA - Ce n’est qu’une question de décennies avant que l’Homme ne disparaisse complètement. Comme les Romains ou les Mayas, notre civilisation est elle aussi condamnée et pourrait ne pas voir la fin du siècle, selon la Nasa. L'agence spatiale américaine explique que la surexploitation des ressources et la répartition des richesses de plus en plus inégale seraient à l'origine de cet effondrement précipité...

18. DÉBAT D'URGENCE AUX COMMUNES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES - Les changements climatiques ont fait l'objet d'un débat d'urgence à la Chambre des communes lundi soir. Des parlementaires de trois partis, incluant le Parti libéral, en avaient fait la demande plus tôt dans la journée en raison du sombre portrait brossé récemment par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations unies (GIEC)...

19. LE SAINT-LAURENT SUBMERGERA QUÉBEC SI LE MERCURE GRIMPE - Québec sera engloutie sous les eaux d’ici la fin du siècle si rien n’est fait pour empêcher la température globale de la planète d’augmenter de 3 °C, comme le prévoient les experts du climat de l’ONU réunis cette semaine...

20. UNE MARÉE D'ALGUES TOXIQUES SE RÉPAND SUR LES CÔTES DE LA FLORIDE - Des milliers de poissons morts sur les plages, ainsi que tortues, dauphins, lamantins et même un requin-baleine échoué, tous tués à cause de la marée rouge qui continue de s'étendre en Floride. Au cours des dernières heures, les algues toxiques ont forcé la fermeture de plages du sud-ouest de la Floride, s'étendant de Naples à Sarasota, des endroits prisés par les Québécois en manque de chaleur...

 

21. RAPPORT DES EXPERTS CLIMAT DE L’ONU: « LES ANNÉES À VENIR SERONT LES PLUS DÉTERMINANTES DE NOTRE HISTOIRE » - Le monde devra engager des transformations « rapides » et « sans précédent », s’il veut limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, soulignent les experts climat de l’ONU (GIEC), mettant en garde contre des risques accrus au-delà de ce seuil... 

22. CHANGEMENTS CLIMATIQUES: MONTRÉAL VEUT ÉVALUER LES RISQUES POUR SES EMPLOYÉS - Vague de chaleur, inondations, tempêtes de verglas. Alors que policiers, pompiers et cols bleus se trouvent en première ligne pour porter assistance aux citoyens quand les éléments se déchaînent, la Ville de Montréal veut à son tour trouver comment les protéger des impacts des changements climatiques. « Cet été, nos employés ont travaillé dur durant la vague de chaleur. C’est bien beau, protéger les citoyens, mais comment nous, on protège nos employés ? Comment on peut leur demander de faire plus d’heures sans les mettre en danger ? Dans quelles conditions on peut les faire travailler ? », expose Jean-François Parenteau, élu responsable de l’environnement à la Ville de Montréal...

23. BILLIONAIRES ARE THE LEADING CAUSE OF CLIMATE CHANGE - As the world faces environmental disaster on a biblical scale, it’s important to remember exactly who brought us here. This week, the United Nations released a damning report. The short version: We have about 12 years to actuallydo something to prevent the worst aspects of climate change. That is, not to prevent climate change—we're well past that point—but to prevent the worst, most catastrophic elements of it from wreaking havoc on the world's population. To do that, the governments of Earth need to look seriously at the forces driving it. And an honest assessment of how we got here lays the blame squarely at the feet of the 1 percent... (article original et traduction)

24. TIC TAC, TIC TAC- Propulsés par l’urgence, des citoyens se mobilisent et tentent de composter leur écoanxiété pour en faire des gestes concrets. Nous aurons beau reculer l’heure demain, il sera encore minuit moins deux à l’horloge de l’apocalypse (Doomsday Clock). Minuit moins deux. Depuis son invention par des scientifiques de l’Université de Chicago, en 1947, c’est la seconde fois qu’on se rend à moins deux. Trump nous a fait perdre 30 secondes. Et dans deux mois, dès 2019, l’horloge s’ajustera aux Bolsonaro de ce monde.

25. CONTESTATION DE LA SCIENCE : LE NOUVEL OBSCURANTISME - L'ignorance scientifique chez les décideurs politiques représente un véritable danger, notamment pour la santé publique. Par Françoise Grossetête, députée européenne (LR, PPE, Fr) "L'obscurantisme est revenu mais cette fois, nous avons affaire à des gens qui se recommandent de la raison. Face à cela, on ne peut pas se taire", prononcées par le sociologue Pierre Bourdieu en 1999, ces paroles trouvent aujourd'hui un écho particulier...

26. LA SIXIÈME EXTINCTION MASSIVE A DÉJÀ COMMENCÉ - Les espèces disparaissent à un rythme alarmant selon une nouvelle étude. L’auteur Elizabeth Kolbert estime que cela soulève des questions quant à notre propre survie. Au cours des dernières 500 millions d'années, la vie sur Terre a presque totalement disparu à cinq reprises, à cause de changements climatiques : une intense période glaciaire, le réveil de volcans et la fameuse météorite qui s’est écrasée dans le Golfe du Mexique il y a 65 millions d’années, rayant de la carte des espèces entières comme celle des dinosaures. Ces événements sont communément appelés les cinq extinctions massives ; or tout semble indiquer que nous sommes aux portes de la sixième du nom...

27. LA MONTÉE EN PUISSANCE D’UNE JUSTICE CLIMATIQUE MONDIALE - C’est une décision historique qu’à confirmée, le 9 octobre dernier, la Cour d’appel de la Haye. En faisant valoir la protection des droits de ses citoyens et le devoir de diligence, le tribunal a imposé au gouvernement néerlandais de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) des Pays-Bas... 

28. UNE « DES PLUS GROSSES MANIFESTATIONS ENVIRONNEMENTALES » PRÉVUE LE 10 NOVEMBRE - Des citoyens, appuyés par des groupes écologistes, préparent « une des plus grosses manifestations environnementales des dernières années », à deux semaines de la rentrée parlementaire à Québec. La marche aura lieu le samedi 10 novembre, à Montréal, et elle partira à 14 h de la Place des festivals jusqu'à la Place du Canada, à l'initiative de La Planète s'invite au Parlement, un collectif citoyen qui milite pour les questions environnementales...

29. POUR LE CLIMAT, IL FAUT ARRÊTER DE PRENDRE L’AVION - L’aviation est un des secteurs émetteurs de gaz à effet de serre dont la progression est la plus forte. Les auteurs de cette tribune proposent 13 étapes pour un « système de transport juste » et pour une « réduction rapide de l’aviation »...

30. LA PLANÈTE SURCHAUFFE : QUE FAIRE? - La marmite bout et le couvercle menace de sauter. La planète surchauffe. Le groupe d’experts des Nations unies sur le climat est catégorique : la lutte contre les changements climatiques est vouée à l’échec si une transition rapide et radicale ne s’opère pas rapidement. Les spécialistes Dominique Paquin, Patrick Bonin et Catherine Potvin en appellent à la raison pour que nos gouvernements soient conséquents sur cette question. Scientifiquement parlant, il y a des moyens de contenir le réchauffement et de s’adapter. Mais socialement parlant, sommes-nous prêts pour de grands changements?...

 

31. UN MOUVEMENT CITOYEN INTERPELLE LES VILLES POUR CONTRER LA CRISE CLIMATIQUE - Des citoyens se mobilisent pour demander aux municipalités du Québec de déclarer l'état d'urgence climatique. Ils souhaitent qu'elles fassent pression sur les gouvernements pour qu'ils agissent plus rapidement et plus concrètement en matière de lutte contre les changements climatiques. Et les municipalités sont nombreuses à se joindre au mouvement...

32. « TROIS MESURES POUR SORTIR DU DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE » - Dans une tribune, le professeur de développement durable Claude Henry propose des changements radicaux mais nécessaires à notre survie...

33. COMBATTRE L’OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE, UNE RÉPARATION À LA FOIS» - Au Canada, 81 % des consommateurs ne font pas réparer leurs appareils électroménagers s’ils se détraquent, et seulement une personne sur quatre juge bon de faire réparer ses appareils électroniques, préférant en acheter de nouveaux. Or, les montagnes de détritus générées par l’obsolescence programmée peuvent être en partie évitées. Dans un petit local de la Maison Notman, carrefour technologique rue Sherbrooke, à Montréal, la compagnie iPhoenix répare ce que plusieurs considèrent comme irréparable. La micro-entreprise remet sur pied les iPhone et tablettes mal en point : écrans brisés, caméras obsolètes, haut-parleurs muets, batterie paresseuse, carte mère endommagée, etc...

34. COVOITURAGE: ALLER AU-DELÀ DES PLATEFORMES NUMÉRIQUES - Le covoiturage est, sans contredit, une solution d’avenir pour remédier aux problèmes de congestion dans les centres urbains. Selon une récente étude, il sera toutefois très difficile de convaincre les Québécois de faire le saut sans l’instauration d’incitatifs financiers et la mise en place d’infrastructures destinées à cette mobilité partagée...

35. LA CMM POURRAIT RECONNAÎTRE «L’URGENCE CLIMATIQUE» - La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pourrait aujourd’hui emboîter le pas à plusieurs autres municipalités québécoises et adopter une résolution reconnaissant que le dérèglement climatique en cours demande une transition urgente. Le comité exécutif de CMM, présidé par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, proposera un texte reprenant les grandes lignes de la « Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique » lors d’une séance du conseil de l’organisation...

36. UN AN APRÈS «HARVEY», LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES TABOUS AU TEXAS - Ce qu’il reste de petit bout de rue principale à Port Lavaca, Texas, donne un air de Champs-Élysées à certaines artères commerciales de villages du Québec, même les plus paumés et maganés de la Montérégie. La façade simili Art déco du cinéma annonce qu’on y projettera Charlie and the Chocolate Factory pendant sept jours de juin. OK, mais de quelle année ? Les quelques immeubles voisins sont barricadés, abandonnés ou abritent des commerces de vieux cossins présentés comme des antiquités, tous fermés même s’il est midi, vendredi. En face, un restaurant, l’église baptiste Hope Reformed installée dans un ancien commerce et pas un, mais bien deux salons de coiffure...

37. LE CANADA DEVRAIT PRENDRE L’INITIATIVE AU G20 - À la suite du rapport du Groupe intergouvernemental sur l’étude du climat (GIEC), les gouvernements doivent accélérer les mesures pour réduire l’impact des changements climatiques. Malgré l’attention reçue par l’Accord de Paris où les signataires se sont engagés à réduire volontairement leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), les négociations internationales sous l’égide de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) n’aboutiront jamais à un accord contraignant pour limiter le réchauffement climatique à 2 °C, encore moins à 1,5 °C. Quelle est la solution, alors ? Il faut que les principaux pays émetteurs acceptent de réduire considérablement leurs émissions...

38. CHANGEMENTS CLIMATIQUES: LA VOIE DES TRIBUNAUX - Des juristes québécois se préparent à lancer une action en justice pour forcer le gouvernement fédéral à hausser les cibles, jugées insuffisantes, de son plan de réduction des gaz à effet de serre (GES). Bien qu’on ne puisse en prévoir l’issue, une telle contestation judiciaire n’a rien de frivole... 

39. LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR QUE LE CANADA DEVIENNE UNE RÉFÉRENCE - Cette lettre est adressée au premier ministre Justin Trudeau. Depuis plus de 40 ans, je plonge à travers les mers du monde et plus particulièrement dans les eaux glacées de l’Arctique canadien. J’ai été un témoin privilégié des beautés sous-marines qui regorgent au Nord, mais également des menaces grandissantes liées aux changements climatiques...

40. LA HAINE EN HÉRITAGE - Ils ne seront sans doute que quelques centaines à atteindre la frontière américaine, plusieurs semaines après l’élection, comme au printemps dernier. Pourtant, le président américain a fait de la caravane des migrants la figure de proue de son destroyer électoral en lui associant les images d’un meurtrier sordide. Depuis une semaine, il multiplie les mensonges pour manoeuvrer un électorat dont la priorité n’est pourtant pas la sécurité à la frontière, mais bel et bien l’accessibilité des soins de santé.,,

 

41. CHANGEMENTS CLIMATIQUES : POURSUIVRE SON GOUVERNEMENT POUR LE FORCER À AGIR - En Europe et aux États-Unis, des citoyens intentent des poursuites contre leurs propres gouvernements pour forcer ces derniers à agir plus vigoureusement afin de lutter contre les changements climatiques. Cette semaine, des juristes québécois ont indiqué dans Le Devoir qu'ils comptaient entreprendre des démarches similaires, arguant que le plan fédéral est insuffisant pour respecter les objectifs de l'Accord de Paris. Ont-ils des chances de gagner? Le point de vue de Karine Péloffy, avocate experte en droit du climat et ancienne directrice du Centre québécois du droit de l'environnement...

42. LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL ADOPTE UNE DÉCLARATION D'URGENCE CLIMATIQUE - La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté une « déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique » sur la nécessité de réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre. La CMM s’inspire d’une déclaration rédigée et promue par des militants environnementalistes, qui tentent de la faire adopter par les municipalités afin qu’elles puissent à leur tour exercer une pression politique sur les instances supérieures...

43. MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT À RIMOUSKI POUR CONTRER LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES - Plus d'une centaine de citoyens se sont présentés au conseil municipal de Rimouski, lundi soir, pour inviter les élus à prendre des actions concrètes et urgentes pour contrer les changements climatiques. Dans un geste solennel, ces personnes se sont levées pour la lecture de la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique...

44. LA COALITION POUR LA PROTECTION DE L’INTÉGRITÉ DU FJORD REMPLIT LA SALLE LORS DU CONSEIL DE VILLE DE SAGUENAY -  Plusieurs citoyen∙ne∙s membres de la Coalition pour la Protection de l'Intégrité du Fjord étaient présent∙e∙s à la réunion du conseil de ville de Saguenay, tenue lundi soir, pour alerter les élu∙e∙s à propos de l’urgence climatique actuelle. Les participant∙e∙s en ont profité pour questionner les élu∙e∙s sur divers aspects de développement industriel à Saguenay. Des personnes sont intervenues lors de la période de questions pour en aborder les détails...

45. UNE MARCHE POUR LE CLIMAT À TROIS-RIVIÈRES - Le collectif La planète s’invite au parlement convie la population de la région à une grande marche pour le climat le 10 novembre dès 14h au parc Champlain. Durant la campagne électorale, une forte mobilisation citoyenne a contribué à inscrire les enjeux environnementaux à l’agenda politique. Depuis le 15 septembre, plus de 15 000 personnes ont marché dans plusieurs municipalités aux quatre coins du Québec....

46. LES MENACES ENVIRONNEMENTALES FORCENT LES ÉLUS DU GRAND MONTRÉAL À RÉAGIR- Alors que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté lundi une déclaration d’urgence climatique, elle a aussi dû admettre les limites de son action face au risque qu’aurait un déversement de pipeline. Talonnée par le porte-parole de Greenpeace, Patrick Bonin, qui tentait de savoir pourquoi la CMM ne demandait pas la fermeture des controversés pipelines de Trans-Nord et d’Enbridge vu l’absence de plan B pour l’alimentation en eau potable en cas de déversement majeur en amont de Montréal, la mairesse de Montréal et présidente de la CMM, Valérie Plante, a d’abord résumé les nombreuses démarches déjà entreprises...

47. UN MILLIER DE TRIFLUVIENS MARCHENT POUR L’ENVIRONNEMENT  — Près d’un millier de personnes de toutes les tranches d’âge ont marché dans les rues du centre-ville de Trois-Rivières, samedi après-midi, pour réclamer de la part des gouvernements des actions concrètes face aux changements climatiques...

48. CLIMAT: LA CAQ PRESSÉE D'ADOPTER UNE LOI - L'opposition péquiste n'arrivera pas les mains vides à la grande marche pour le climat qui se déroulera dans plusieurs municipalités au Québec samedi. Déterminé à formuler des « propositions constructives », le Parti québécois (PQ) demande au gouvernement Legault de faire adopter une loi anti-déficit climatique d'ici au Jour de la Terre, 22 avril 2019, comme il en existe dans plusieurs autres pays. Faute de quoi, le PQ s'engage lui-même à déposer son propre projet de loi en ce sens.... 

49. MONTRÉAL: PAR MILLIERS POUR LA PLANÈTE - Les citoyens ne s’étaient pas réunis en aussi grand nombre pour la défense de l’environnement depuis de nombreuses années : ils étaient environ 50 000, selon les organisateurs, dans les rues de Montréal hier à s’être mobilisés pour exiger du gouvernement qu’il prenne les mesures nécessaires pour répondre à l’urgence climatique...

50. « J’AI PEUR » - Y aura-t-il du monde ? se demande-t-on en quittant la maison. La température ressentie est de - 6 °C et il vente à écorner les bœufs. Et puis, au fond, les gens y tiennent-ils vraiment, à leur planète ? À entendre les critiques de la démarche des artistes, cette semaine, à lire les commentaires carnassiers sur les réseaux sociaux, peut-être qu’en réalité, le mouvement n’est que superficiel...

 

51. LUTTE ÉCOLOGIQUE ET LUTTE CONTRE L’INJUSTICE SOCIALE - Il est tentant de se demander ce que Guy Laliberté va faire de son île polynésienne et de son jet privé maintenant qu’il a signé ce « Pacte pour la transition » qui circule au Québec depuis peu. Cela ne va pas être simple pour notre cracheur de feu milliardaire de réduire son empreinte carbone à un niveau considéré comme compatible avec les limites biophysiques planétaires. Toutefois, puisque le pacte en question autorise l’achat de crédits carbone compensatoires (ces permis de détruire offerts à un prix dérisoire aux plus offrants), il devrait s’en sortir sans trop de mal et avec bonne conscience. On peut s’inquiéter en revanche de la manière dont cet appel lancé par 400 personnalités québécoises sera reçu par celles et ceux dont le niveau de vie est à l’opposé de celui de monsieur Laliberté et que l’invitation à signer ce « pacte » semble exclure...

52. UN PACTE NI À GAUCHE NI À DROITE - Le compositeur Émile Proulx-Cloutier a raison : le projet n’est ni à gauche ni à droite. Et le pacte proposé cette semaine par un groupe de 400 personnalités artistiques, scientifiques et universitaires n’a rien de farfelu. De quoi je parle ? Des démarches à entreprendre rapidement pour endiguer le réchauffement de la planète...

53. QUAND SERONS-NOUS TROP NOMBREUX ? - Faut-il cesser de faire des enfants pour contrer les changements climatiques ? Le débat fait rage chez les démographes, qui peinent à jongler avec toutes les variables pour prévoir à quel point l’activité humaine fera monter la température...

54. CHANGEMENTS CLIMATIQUES: DE MENSONGES EN MENSONGES - C’en est assez. La goutte qui a fait déborder le vase est lorsque j’ai ouvert mon Facebook plus tôt cette semaine et que les organisateurs de la manifestation d'hier « La planète s’invite au Parlement » ont mentionné que la nouvelle ministre de l’Environnement serait présente. C'est donc dire que les organisateurs croyaient encore que le gouvernement serait le moteur de changement pour le climat. Comment peut-on être aussi dupe? Comment peut-on se voiler la face de cette manière?...

55. LA FONTE DES CALOTTES GLACIAIRES POURRAIT ÊTRE IRRÉVERSIBLE MÊME À +2°C - Même un réchauffement de la planète contenu en dessous de +2°C risque de provoquer d'ici la fin du siècle une fonte des calottes glaciaires dont l'impact serait «irréversible», met en garde une étude publiée lundi. L'accord de Paris sur le climat de 2015 vise à contenir le réchauffement mondial au pire sous les +2°C, idéalement sous les +1,5°C, par rapport à l'ère pré-industrielle. Mais les engagements actuels des États à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre conduiraient à un monde à +3°C...

56. RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE: LA SANTÉ AU CŒUR D’UNE SITUATION D’URGENCE MONDIALE - Selon des chefs de file mondiaux en santé, une évaluation indépendante de l'impact de l’oléoduc fédéral s’impose. Après 90 décès liés à la chaleur de l’été dernier au Québec, la sécheresse dans les Prairies qui a détruit des récoltes et de vastes étendues de l’Ouest canadien et de l’Ontario ravagées par des incendies de forêt et recouvertes de fumée, de nombreux experts mondiaux se sont réunis à San Francisco pour le Forum mondial sur le climat et la santé pour discuter des conséquences du changement climatique sur la santé. L’appel à l’action qui a été lancé est clair : le réchauffement climatique constitue une situation d’urgence mondiale touchant la santé...

57. LE CANADA EST TOUJOURS TRÈS LOIN DES OBJECTIFS DE L’ACCORD DE PARIS - Si le monde s’alignait sur les objectifs de réduction de gaz à effet de serre du Canada, la planète se dirigerait vers un véritable naufrage climatique, conclut un nouveau rapport de Climate Transparency portant sur les engagements des pays du G20. Ottawa est toutefois en voie de rater complètement ses objectifs, pourtant insuffisants pour éviter le pire...

58. DÉCROISSANCE, MAIS LAQUELLE? - Depuis la publication du dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), nombreux sont ceux qui ont manifesté leur insatisfaction devant le double discours des gouvernements. Si, pour certains, c’est la détermination politique des élus qui fait défaut, pour d’autres, c’est le système capitaliste lui-même qu’il faut remplacer, puisqu’il repose sur la nécessité de consommer toujours plus et d’exploiter de façon illimitée les ressources limitées de la planète...

59. TIRER SUR LE MESSAGER DU PACTE - La pluie de commentaires acerbes au sujet du Pacte écologique pour la transition, mis en oeuvre par le metteur en scène Dominic Champagne, reflète un malaise. Tant d’attaques personnelles à tort ou à raison contre les artistes et les autres signataires du contrat déterminés à réduire leur empreinte écologique laissent songeur…

60. CLIMAT: RISQUE «EXTRÊME» POUR DEUX TIERS DES VILLES AFRICAINES - Les menaces liées au changement climatique font peser un risque «extrême» aux deux tiers des villes africaines, en raison de la hausse de la population et d’infrastructures médiocres, selon un rapport publié mercredi...

 

61. LES VAGUES DE CHALEUR NUISENT À LA FERTILITÉ DES INSECTES - Les vagues de chaleur endommagent le sperme des insectes mâles, ce qui a des répercussions négatives sur la fertilité d'une génération à l'autre, affirment des biologistes britanniques...

62. PROJET DE GAZODUC DE 750 KM EN SOL QUÉBÉCOIS - L’entreprise Gazoduq veut construire un gazoduc de 750 km en milieu naturel, au Québec, afin de transporter du gaz de l’Ouest canadien vers une future usine de liquéfaction située au Saguenay, d’où il sera exporté à bord de navires qui traverseront le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Il s’agit du plus imposant projet de transport d’énergie fossile dans la province depuis le pipeline Énergie Est. Son président est d’ailleurs Louis Bergeron, ancien vice-président du défunt projet de TransCanada...

63. PROJET GAZODUQ: DES BÉNÉFICES QUASI NULS POUR L’ENVIRONNEMENT - Les bénéfices environnementaux qu’entend générer l’entreprise Gazoduq avec son projet de pipeline de gaz naturel seront pratiquement nuls, préviennent des experts, puisque ceux-ci ne tiennent pas compte des importantes fuites de méthane qu’il engendrera...

64. FLOTTER - Ainsi, devant le succès populaire et médiatique du Pacte pour la transition, François Legault a accepté d’accorder une heure de son temps à Dominic Champagne, pour discuter de l’avenir. « Moi, j’suis un gars pragmatique », a confié le premier ministre à Alec Castonguay, en marge de l’entretien. « Si demain matin on arrive à exporter l’hydroélectricité dans le Nord-Est américain et à fermer les centrales au gaz, ça changera pas le portrait des GES au Québec, mais ça va aider la planète. T’es-tu prêt à m’aider à convaincre Roy Dupuis pis sa blonde ? » a-t-il demandé à Champagne, l’invitant à rester ouvert aux compromis...

65. LA PAROLE À NOS LECTEURS: LE PACTE DES VIVANTS - En réponse au texte « Lutte écologique et lutte contre l’injustice sociale » publié le 10 novembre. Une affaire de riches, donc, ce Pacte pour la transition ? Il est utile de rappeler qu’il y est spécifié qu’il s’agit d’un appel à fournir sa juste part, en échange de laquelle les signataires demandent au gouvernement de fournir la sienne...

66. POUR LE CLIMAT, SERIEZ-VOUS PRÊT À SACRIFIER VOS VOYAGES EN AVION? - Le Pacte pour la transition appelle les citoyens à réduire leur empreinte écologique. Or, quels gestes pèsent le plus à l’heure actuelle dans la somme des GES émis par chaque Québécois ? Regard sur un bilan carbone fortement motorisé...

67. LES GES DANS L’ASSIETTE, UN PAS PLUS FACILE À FRANCHIR QUE D’AUTRES - À l’épicerie, la plupart des gens s’intéressent au prix, d’autres scrutent avec intérêt le contenu nutritif des étiquettes ; mais combien d’entre eux connaissent l’empreinte écologique des aliments contenus dans leur panier ?...

68. PEUT-ON COMPENSER SES ÉMISSIONS DE GES, ET COMMENT? - Si la planète vous tient à coeur et que vos efforts pour limiter votre empreinte environnementale ont atteint leur limite, une multitude de programmes vous permettent de compenser vos émissions de gaz à effet de serre (GES) en finançant des projets de reboisement. S’agit-il d’une solution prometteuse ou d’une façon de se donner bonne conscience ? Réponse en quatre temps...

69. DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL: LE CANADA EST-IL VRAIMENT DE RETOUR ? - L’accord de libre-échange États-Unis–Mexique–Canada étant maintenant réglé, le gouvernement Trudeau reviendra-t-il enfin aux engagements pris sur la lutte contre la pauvreté et les changements climatiques ?...

70. PACTE POUR LA TRANSITION: LES CURÉS NE SONT PAS CEUX QU'ON PENSE - « Sauveur », « bible », « ange », « secte », « gourou », « péché », « clergé », « vertu » ; dans les derniers jours, plusieurs chroniqueurs ont cru bon de nous mettre en garde face au sectarisme vert, en truffant leurs textes de mots tirés du Petit Catéchisme, ravivant notre passé catholique et notre haine des « donneurs de leçons » et autres « curés »...

 

71. CHANGEMENTS CLIMATIQUES  SKI: « UN JOUR, ON N’AURA PLUS LE CHOIX DE PASSER À AUTRE CHOSE ! » - Erik Guay n’était pas allé à Saas-Fee depuis une bonne quinzaine d’années. Le skieur a eu un choc en posant ses spatules sur le glacier suisse pour un stage avec l’équipe canadienne en septembre dernier. Ce qu’il a vu l’a renversé. « Le glacier est comme dans un bassin, relate-t-il. D’un côté, il y a une paroi de pierre. Avant, le glacier était peut-être à 20 m du sommet. Depuis, ça a descendu de peut-être 60 m. C’est incroyable à quel point ça a changé. »...

72. CHANGEMENTS CLIMATIQUES: ALERTE NEIGE - « Combien peut-on sauver [de neige ?] » C’est la question posée par une équipe de chercheurs suisses l’an dernier. À partir de données de stations (période de référence 1999 à 2012) et de modèles de projection météorologiques, ils expliquent de quoi l’hiver pourrait avoir l’air – ou ce qu’il en restera – d’ici la fin du siècle dans deux grandes régions des Alpes suisses où se tiennent des étapes de la Coupe du monde comme Wengen, Adelboden et Saint-Moritz. Voici quelques-unes des conclusions de leur étude1...

73. CHANGEMENTS CLIMATIQUES: LE CASSE-TÊTE DES PATINOIRES EXTÉRIEURES - Il fut un temps, jadis, où l’on pouvait patiner dehors à Montréal et un peu partout au Québec de novembre à mars, ou à peu près, sans craindre de se retrouver les patins dans l’eau. Mais dans la plupart des grands centres, ce temps est, bien sûr, révolu. Heureusement, il y a des solutions. Et peut-être un peu d’espoir...

74. SALES TEMPS SUR LES MARATHONS - L’ami Antoine cherchait un endroit pour aller décrocher un temps de qualification pour le marathon de Boston. Son choix s’est arrêté sur Edmonton, le 18 août. La température moyenne au départ matinal de ce parcours plat tourne autour de 10 ºC. Plat, frais, ennuyeux… Que demander de mieux ?...

75. CHANGEMENTS CLIMATIQUES SOCCER: CHALEUR EXTRÊME À ORLANDO - En ce mois d’octobre 2016, l’enjeu est élevé pour l’Impact, qui vise une place en séries. Le thermomètre l’est tout autant puisqu’il dépasse les 32 ºC au Camping World Stadium d'Orlando. Le soleil de plomb qui tape à 13 h, l’humidité et le terrain synthétique rendent les conditions particulièrement suffocantes pour les deux équipes...80. DES COMPÉTITIONS DAVANTAGE PERTURBÉES - Chaleur, sécheresse, pluies abondantes, inondations… Les divers phénomènes météorologiques extrêmes qui accompagnent les changements climatiques perturbent désormais plusieurs événements sportifs. Ils entraînent également de graves problèmes sur le plan des surfaces de jeu.

76. LE STADE DE L’AVENIR, C’EST MAINTENANT - La chaleur accablante, voire extrême, n’est plus un frein à l’organisation d’événements sportifs dans des enceintes à ciel ouvert. En s’appuyant sur l’énergie solaire, le Qatar a ainsi conçu une technologie qui permet de refroidir un stade en l’espace de quelques minutes. L’idée, qui s’est matérialisée avec le Khalifa Stadium de Doha, peut-elle inspirer d’autres pays qui seront en proie à une hausse des températures ? 

77. LA F1 ET L’ENVIRONNEMENT - Bien difficile de ne pas montrer du doigt la course automobile quand on parle de pollution liée au sport. Avec des voitures bien plus polluantes qu’on tente de le faire croire et une empreinte carbone colossale pour l’ensemble des Grands Prix, la F1 est particulièrement ciblée...

78. LES DISTANCES PARCOURUES EN AVION POUR CHACUNE DES LIGUES - LNH (2017-2018) 31 équipes, 82 matchs par équipe. Les grands voyageurs : Avalanche du Colorado (77 822 km); Pas sorteux : Penguins de Pittsburgh (54 466 km); 

79. NHL GREEN: LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE LA PLUS DÉTAILLÉE DES CINQ GRANDES LIGUES - Plus tôt cette année, la LNH, par l’entremise de son programme NHL Green, a publié son rapport sur le développement durable (Sustainability Report). Grâce à ce rapport, la LNH est la seule, parmi les cinq grands circuits professionnels masculins nord-américains, à divulguer ses émissions de gaz carbonique...

80. LUTTE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE: LE CANADA PARMI LES CANCRES DE LA PLANÈTE, SELON UNE ÉTUDE - Si tous les pays du monde faisaient des efforts équivalents à ceux du Canada dans la lutte contre les changements climatiques, la température du globe connaîtrait une hausse catastrophique de 5,1 °C, en 2100. C’est ce que conclut une étude publiée hier dans la revue Nature. Explications...

 

81.  LA ZAD ET LE COLIBRI : DEUX ÉCOLOGIES IRRÉCONCILIABLES ? - À mesure que notre horizon écologique et politique se durcit, la discorde entre les écologies s'aggrave. Pour ceux qui ne se résignent pas à couper les ponts, le dernier livre de Cyril Dion doit être l'occasion d'interpeler l'écologie majoritaire sur ses angles morts, et de réfléchir aux voies d'une radicalisation politique des résistances...

82. CET AUTOBUS LIBÉRANT DE L'OXYGÈNE RAVIVE LES VILLES DU ROYAUME-UNI - WOW: Cet autobus purifie l'air et vous conduit au travail...

83. DES AUTOS ÉLECTRIQUES EN LIBRE-SERVICE - Des véhicules municipaux en mode autopartage, au service des citoyens...

84. LA CALIFORNIE EN FEU, PRÉLUDE AU MONDE DE DEMAIN - Les incendies qui ravagent présentement la Californie sont certes meurtriers, mais ils ne constituent que le prélude des impacts dévastateurs qui se manifesteront de plus en plus au cours des prochaines décennies, au fur et à mesure que les bouleversements du climat planétaire se feront sentir avec plus de violence. Le Canada ne sera d’ailleurs pas épargné, d’où l’urgence de se préparer à une réalité climatique que l’humanité n’a jamais connue...

85. CARBURANTS : FAUT-IL CONSENTIR À UN « EFFORT DE GUERRE » CLIMATIQUE ? - La précarité et le sentiment d’injustice fiscale semblent légitimer la mobilisation du 17 novembre contre la hausse des taxes sur les carburants. Mais l’urgence climatique vitale qui justifie ces taxes ne permet guère de lever le pied. Au contraire, elle nécessite d’amplifier largement les efforts. Alors qu’une partie au moins des mécontentements paraît nourrie du refus de changer les habitudes de vie, la mobilisation de l’imaginaire de « l’effort de guerre », régulièrement invoqué, aurait le double avantage d’accélérer la prise de conscience de la gravité de la situation et de permettre une mobilisation plus équitable de tous les acteurs...

86. URGENCE (CLIMATIQUE) DE SANTÉ - Aujourd'hui, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pourrait adopter «une résolution reconnaissant que le dérèglement climatique en cours demande une transition urgente.» En agissant ainsi, la CMM ne fait que répondre au dépôt par des citoyens d'une déclaration d'urgence climatique (DUC) exigeant de leurs élus une action concrète face au réchauffement climatique et à ses impacts actuels et attendus... 

87. LEGAULT APPUIE UN PROJET INDUSTRIEL POLLUANT À BÉCANCOUR - Les ténors économiques du gouvernement Legault ont remporté un premier bras de fer avec les ministres plus sensibles à l’environnement. Dès le premier clivage, le gouvernement Legault a fait son choix. Le développement économique passera avant la protection de l’environnement. Un débat sur l’appui à donner à une future usine à Bécancour a été remporté sans appel par les ténors du milieu des affaires, après un premier bras de fer avec les ministres plus sensibles à l’environnement...

88. LE NOMBRE DE VOITURES GRIMPE SUR L’ÎLE DE MONTRÉAL - Le nombre de voitures ne cesse d’augmenter à Montréal. Selon des données publiées par Montréal en statistiques, le territoire de l’agglomération comptait 968 466 véhicules en 2017, ce qui représente un bond de 7,9 % depuis 2011... 

89. LA SANTÉ EST D'ABORD ET AVANT TOUT UNE AFFAIRE CITOYENNE - Le mouvement actuellement en marche est la preuve concrète que si la maladie peut être affaire de docteurs, la santé, elle, est une affaire citoyenne, une question de démocratie....

90. APRÈS LES BELLES PAROLES, LES GESTES SUIVRONT-ILS ? - Il est facile de faire des déclarations solennelles, la main sur le cœur, en présence du leader environnementaliste Dominic Champagne. C’est une chose d’être théoriquement favorable à une économie plus verte, c’en est une autre quand vos décisions mettent en jeu des emplois, ont un impact sur le développement d’une région...  

 

91. TRANSPORT LE PARTI DE L’ÉTALEMENT - Il n’y a pas que les écolos urbains qui dénoncent un troisième lien à Québec. Certains s’inquiètent aussi en région. C’est le cas de l’Union des producteurs agricoles (UPA), qui craint que ce futur pont ou tunnel n’accélère l’étalement urbain et menace les terres agricoles de la Rive-Sud...

92. LE DÉVERSEMENT DE PÉTROLE À T.-N.-L. MAINTENANT IMPOSSIBLE À NETTOYER - Le plus important déversement de pétrole de l'histoire de Terre-Neuve-et-Labrador sera impossible à nettoyer, affirme mardi l'Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers... 

93. LE PACTE : MOBILISER POUR MIEUX INFLUENCER - Depuis une semaine, les Québécois sont invités à signer le Pacte pour la transition, une initiative du metteur en scène Dominic Champagne. Aux côtés de Catherine Morency, ingénieure, et de François Delorme, économiste, il met les pendules à l’heure sur cette initiative qui, à son grand étonnement, polarise et soulève les critiques. Si personne ne peut se prétendre vertueux sur les questions environnementales, tous les citoyens gagnent à se mobiliser pour pousser les politiques à changer à la hauteur des avertissements des scientifiques, notamment sur la question du climat... 

94. L’OPPOSITION À QUÉBEC RÉCLAME DES ÉTATS GÉNÉRAUX SUR L'URGENCE CLIMATIQUE - Même si les partis d’opposition pressent le premier ministre François Legault à déclarer l’état d’« urgence climatique » et à convoquer des états généraux sur la question, le gouvernement caquiste reste vague sur ses intentions, soulignant simplement que « plusieurs options » pourront être évaluées pour tenter de sortir le Québec de l’échec climatique vers lequel il se dirige actuellement...

95. INSTALLATIONS SPORTIVES: MONTRÉAL À L’HEURE DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES - Le réchauffement climatique aura certainement des impacts sur la pratique du sport. En revanche, on doit se demander si la pratique du sport n’a pas, elle aussi, des impacts sur le réchauffement climatique. Analyse des efforts déployés dans les différents bâtiments sportifs montréalais pour apporter leur contribution à l’environnement...

96. EDC DOIT CESSER DE SOUTENIR LES ENTREPRISES D’ÉNERGIES FOSSILES - Compte tenu des impératifs de la lutte contre les changements climatiques, des groupes environnementaux suggèrent au gouvernement fédéral d’interdire à Exportation et développement Canada (EDC) d’offrir des appuis financiers au secteur pétrolier et gazier, lesquels ont atteint 62 milliards de 2012 à 2017...

97. LES ENCHÈRES GES RAPPORTENT 220 MILLIONS - Le ministère de l’Environnement du Québec a publié les résultats de la vente aux enchères d’unités GES sur le marché du carbone Québec-Californie tenue le 14 novembre dernier. Ainsi, plus de 78,8 millions d’unités d’émission du millésime présent se sont écoulées à un prix de 20,27 $, et 9,4 millions d’unités d’émission du millésime 2021 ont trouvé preneur au prix de 20,30 $...

98. LA MARQUE DE TRUMP SUR LE G20 - Contrairement à l’an dernier, où le président américain et ses idées s’étaient largement retrouvés isolés, le communiqué final du prochain sommet du G20 pourrait défendre mollement le libre-échange et la lutte contre les changements climatiques. Selon une ébauche du document dont le Financial Times a rapporté avoir obtenu copie mercredi, la déclaration finale du sommet qui se tiendra du 30 novembre au 1er décembre à Buenos Aires, en Argentine, fera l’impasse sur l’habituel passage condamnant le protectionnisme...

99. CHANGEMENTS CLIMATIQUES: NOUS DEVRIONS FAIRE LE POINT - La dernière campagne électorale a eu pour effet, grâce à l’alarme sonnée par Manon Massé, de nous rappeler notre inconscience face à la réalité des changements climatiques. Heureusement, nous sommes maintenant engagés dans un exercice de rattrapage collectif. Une chose est certaine, le temps des études et des prévisions catastrophiques est terminé. Le temps d’agir est clairement arrivé et un sentiment d’urgence se manifeste. Sauf que nous sommes loin, en tant que société, de nous entendre sur les actions et les moyens qui doivent être pris...

100. TROP NOMBREUX, LES OURS POLAIRES? - Y aurait-il trop d’ours polaires ? La question peut paraître hérétique, étant donné que ces icônes des étendues gelées canadiennes ont obtenu en 2011 le statut d’espèce « préoccupante ». Pourtant, c’est bien le débat qui a cours ces jours-ci au Nunavut alors que les autorités concoctent un plan de gestion des populations d’ours polaires susceptible de déboucher sur une augmentation des prises permises...


101. LE TALON D’ACHILLE: LA CAQ CONFRONTÉE AU TEST DE LA RÉALITÉ - L’opposition ne met jamais beaucoup de temps à trouver le maillon faible d’un gouvernement. La session parlementaire qui s’ouvrira mardi à Québec ne durera que deux semaines, mais la nouvelle ministre de l’Environnement, MarieChantal Chassé, risque de les trouver longues...

102. A TRANSITION ÉQUITABLE REQUIERT UNE PERSPECTIVE SOCIALE INTERNATIONALISTE - Le Forum social sur l’industrie minière et l’extractivisme qui s’est tenu à Johannesburg du 12 au 15 novembre dernier a réuni environ 500 personnes provenant de communautés minières, de syndicats, d’organisations populaires, du mouvement des femmes, de peuples autochtones, de travailleurs, de groupes religieux , de groupes de soutien et d’universitaires de 60 pays, y compris de 28 pays africains, ainsi que des Amériques, de l’Asie-Pacifique et de l’Europe...

103. CONCENTRATION RECORD DES GAZ À EFFET DE SERRE EN 2017 - Les gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement climatique, ont franchi de nouveaux pics de concentration dans l'atmosphère en 2017, s'est inquiétée jeudi l'Organisation des Nations unies (ONU), qui appelle à agir d'urgence pour inverser la tendance... 

104. DE LA DIFFICULTÉ DE LUTTER CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES - Le 6 octobre dernier, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publiait le Rapport spécial du GIEC sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C. Le résumé pour les décideurs politiques souligne que limiter le réchauffement à 1,5 °C est possible du point de vue des lois de la physique et de la chimie, mais que cela exigerait des transitions rapides et de portée très étendue, d’une ampleur sans précédent. Le résumé se conclut sur l’affirmation que « des efforts collectifs à tous les échelons » permettront de renforcer la réaction mondiale au changement climatique, de parvenir à un développement durable et d’éradiquer la pauvreté. Dans la langue feutrée des documents officiels, cela signifie que des efforts collectifs sont absolument nécessaires pour limiter le réchauffement à 1,5 °C. Il est donc de toute première importance de comprendre comment peuvent s’organiser ces efforts collectifs et quels obstacles doivent être surmontés...

105. MAIS DE QUELLE TRANSITION PARLONS-NOUS ? - Dans l’article du Devoir du 16 novembre intitulé Projet de gazoduc de 750 km en sol québécois et signé par Alexandre Shields, nous pouvions lire ceci : « En présentant les grandes lignes de son projet jeudi, Gazoduq a surtout souligné que celui-ci serait important “pour la transition énergétique mondiale”, puisque le gaz exporté doit permettre, pour des entreprises ailleurs dans le monde, “de remplacer des énergies plus polluantes, telles que le charbon et le mazout”. »...

106. LE RÉCHAUFFEMENT COÛTERA CHER AUX É.-U., SELON UN RAPPORT GOUVERNEMENTAL - Le réchauffement climatique coûtera plusieurs centaines de milliards de dollars aux États-Unis d'ici à la fin du siècle et se traduira aussi bien par des problèmes de santé publique que par des baisses de production dans plusieurs secteurs tels que l'agriculture, selon un rapport gouvernemental publié vendredi. REUTERS Treize ministères et services publics tels que la NASA ont contribué à la rédaction de ce document commandé par le Congrès, dont les conclusions vont à l'encontre des choix énergétiques de l'administration Trump... 

107. LE CHANGEMENT CLIMATIQUE MENACE L'ÉCONOMIE - Le changement climatique affecte déjà les économies américaine et mondiale et ses conséquences négatives ne feront que s'aggraver si des mesures drastiques ne sont pas prises pour réduire les émissions des gaz à effet de serre, selon un important rapport gouvernemental américain publié vendredi...

108. L'ONU APPELLE À AGIR D'URGENCE: CONCENTRATION RECORD DES GAZ À EFFET DE SERRE EN 2017 - Les gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement climatique, ont franchi de nouveaux pics de concentration dans l'atmosphère en 2017, s'est inquiété jeudi l'ONU, qui appelle à agir d'urgence pour inverser la tendance...

109. DES SCIENTIFIQUES DRESSENT LE PREMIER BILAN CARBONE DES BARRAGES HYDROÉLECTRIQUES - Accroupie sur le sol spongieux, la scientifique dépose une petite cloche pour «mesurer la respiration» de cette tourbière du nord du Québec: elle espère ainsi dresser le premier bilan carbone des zones inondées par la construction de barrages, des données cruciales pour la lutte contre le réchauffement climatique... 

110. LE VIRUS DU NIL FAIT CRAINDRE LE PIRE: 15 DÉCÈS CET ÉTÉ, UN RECORD: CETTE MALADIE N’EST PAS LA SEULE À ÊTRE SURVEILLÉE PAR LES AUTORITÉS, ALORS QUE D’AUTRES S’ÉTABLISSENT AU QUÉBEC- Près de 200 Québécois ont contracté le virus du Nil occidental cet été, et 15 en sont morts, du jamais vu dans la province. Ce sombre bilan ne pourrait être qu’un début, puisque zika, dengue et autres fièvres exotiques pourraient suivre, à la faveur des changements climatiques...

 

111. LE MONDE EST JAUNE - La France est loin d’être un pays pauvre, non plus, par comparaison, qu’un foyer majeur d’injustice sociale, vu son système très poussé de redistribution de la richesse. Si bien que l’irascibilité manifestée par les Français à travers le mouvement spontané des « gilets jaunes » contre le haussement des taxes sur l’essence et le diesel à des fins écologiques n’en est que plus révélatrice...

112. LUTTE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE: UN DÉPUTÉ FÉDÉRAL PROPOSE UN « MINISTRE DE LA GUERRE » - Parce que l’enjeu est urgent, parce qu’il transcende les idéologies politiques, parce qu’il exige une réponse rapide et forte, le député fédéral de Longueuil – Saint-Hubert Pierre Nantel appelle le Parlement canadien à nommer un ministre non partisan de la Guerre au réchauffement climatique. « En temps de guerre, il n’y a plus de parti qui tienne », écrit Pierre Nantel dans une lettre ouverte à l’attention de ses collègues de la Chambre des communes...

113. LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE EXIGE UN EFFORT DE GUERRE: NOS POLITIQUES PARTISANES S’AVÈRENT INEFFICACES DEVANT CETTE MENACE MONDIALE. - À tous nos élues et élus, À tous les chefs de parti, En tant que citoyen et en tant que père de famille, j’ai un défi à vous proposer : lançons unanimement un effort de guerre contre le réchauffement climatique. Une mobilisation de tous les partis, et de toutes nos idées, nos ressources et nos technologies, pour notre survie collective...

114. USINE POLLUANTE À BÉCANCOUR: LE NATUREL REVIENT EN HUMMER - Il y a 15 jours, François Legault rencontrait des représentants du Pacte pour la transition, dont le metteur en scène Dominic Champagne, une rencontre où, selon ses interlocuteurs, le premier ministre s’est montré ouvert à discuter d’enjeux climatiques. Fraîchement assermenté en octobre, il avait d’ailleurs reconnu qu’il n’avait pas suffisamment parlé d’environnement lors de la campagne électorale, affirmant qu’il éprouvait « une sincère préoccupation pour les défis environnementaux ». Et à la grande marche pour le climat à Montréal il y a deux semaines, trois ministres caquistes — MarieChantal Chassé, Chantal Rouleau et Christian Dubé — se sont mêlés aux manifestants...

115. LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL POURSUIVI POUR SON INACTION - Le gouvernement canadien a violé les droits fondamentaux des jeunes générations en adoptant un plan de lutte contre les changements climatiques inadéquat et dont les objectifs ne seront même pas atteints. C’est du moins ce que soutient le groupe Environnement Jeunesse, qui a déposé lundi une demande pour lancer une action en justice contre le fédéral, un geste sans précédent au pays...

116. TRUMP DIT «NE PAS CROIRE» UN RAPPORT DU CONGRÈS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES - Donald Trump a expliqué lundi « ne pas croire » aux conclusions d’un important rapport gouvernemental américain mettant en garde contre les conséquences négatives du changement climatique sur l’économie. « Je n’y crois pas », a déclaré le président climatosceptique à propos de l’« évaluation » commandée par le Congrès américain et rédigée par plus de 300 scientifiques...

117. CREUSER LE PASSÉ AVANT QU’IL NE SOIT NOYÉ - La montée progressive du niveau des océans, le réchauffement du Nord, la perte de la protection offerte par le pergélisol menacent plus que jamais, entre autres facteurs, les savoirs qui peuvent être tirés de l’archéologie dans le monde. C’est ce qu’est venu expliquer James Woollett, du Centre d’études nordiques de l’Université Laval, lundi, à la rencontre montréalaise du Réseau des instituts culturels nationaux de l’Union européenne (connu sous son sigle anglais, EUNIC, European Union National Institutes for Culture)...

118. DISCOURS INAUGURAL DE FRANÇOIS LEGAULT CONJUGUER NATIONALISME ÉCONOMIQUE ET LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES - Le premier ministre François Legault s’apprête à prononcer son discours inaugural alors que les projets industriels se bousculent aux portes du Québec. À eux seuls, les projets Énergie Saguenay et IFFCO à Bécancour ajouteraient près d’un million de tonnes de GES au bilan du Québec, nous éloignant encore plus de nos cibles de réduction d’émissions...

119. QUÉBEC POURRAIT REVOIR SES CIBLES DE RÉDUCTION DE GES POUR 2020 - Afin d’éviter de rater l’objectif, le gouvernement Legault envisage d’abaisser les cibles de réduction de gaz à effet de serre fixées pour 2020. Le premier ministre François Legault souhaite établir des cibles plus réalistes et blâme le précédent gouvernement libéral pour expliquer que le Québec ne pourra probablement pas réduire comme prévu, d’ici deux ans, ses émissions de GES de 20 % par rapport au niveau de 1990...

120. LA SÉCHERESSE POUSSE DES AFGHANS À VENDRE LEURS ENFANTS - Alors que l’Afghanistan traverse sa pire sécheresse depuis des décennies, avec des millions d’Afghans qui risquent la famine, certains « vendent » leurs filles en mariage pour rembourser des dettes ou acheter de la nourriture, a alerté l’ONU mardi. Au moins 161 enfants ont été « vendus » sur une période de quatre mois seulement dans les provinces afghanes de Herat et de Badghis, frappées par la sécheresse, selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF). 

 

121. AUSTRALIE: LES ÉCOLIERS FONT GRÈVE POUR LE CLIMAT - En Australie, écoliers, collégiens et lycéens manifestent ce vendredi 30 novembre dans toutes les grandes villes pour sauver le climat, à quelques jours de l'ouverture de la COP24, sur laquelle le gouvernement australien garde un silence assourdissant. Le pays est aux prises avec des évènements climatiques extrêmes. La tempête du siècle s'abat sur Sydney. Ailleurs, la sécheresse sévit et des tornades de feu inédites dévorent le « bush » de l'Etat du Queensland. Pour la première fois depuis longtemps, les petits Australiens font grève contre l'inaction du gouvernement libéral...

122. DÉCLARATION POUR L’ACTION CLIMATIQUE DES PAYSANNES DU QUÉBEC - L’Union paysanne est fière de joindre le mouvement des déclarations climatiques (www.declarationsclimatiques.ca). Nous unissons nos voix en tant que paysannes et paysans pour livrer au nouveau gouvernement du Québec un message important concernant les générations présentes et à venir...

123. PRIX DE L'ESSENCE: LA RÉGIE DE L’ÉNERGIE SE FIE «À LA BONNE FOI» DES PÉTROLIÈRES: L’INSTANCE RÉGLEMENTAIRE NE SAIT PAS SI LES QUÉBÉCOIS PAIENT LEUR ESSENCE TROP CHER - La Régie de l’énergie défend sa façon d’établir au Québec les prix de l’essence. Le tribunal réglementaire avoue toutefois s’en remettre totalement «à la bonne foi» des pétrolières pour fixer les prix à la pompe... 

124. SAINTE-FLAVIE OU LE DILEMME DU LITTORAL - À Sainte-Flavie, dans le Bas-Saint-Laurent, chaque tempête fait craindre le pire aux habitants. L’érosion côtière, accentuée par les changements climatiques, les place devant un choix déchirant : s’adapter – mais comment? – ou partir? Des pistes d’action se dessinent...