Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

PREMIÈRE URGENCE PRIVÉE À QUÉBEC : POUR UN SERVICE À LA CARTE (DE CRÉDIT)!

5 Nov 2015

Montréal. - La COALITION SOLIDARITÉ SANTÉ dénonce l’ouverture samedi prochain de LacroiXpress , la première urgence privée au Québec. La COALITION considère que cette entreprise du Dr Lacroix n’est que de la poudre aux yeux pour faire croire à la population que le privé est meilleur et plus efficace que le public, alors qu’il ne fait que s’accaparer des soins et services les moins lourds pour en tirer le plus grand profit, sur le dos des malades.

Les défenseurs du privé répètent que ceux qui travaillent n’ont pas le temps de passer huit ou dix heures à l’urgence, et qu’ils y trouveront leur compte. « Ça, c’est vrai : à 195$ la consultation, les gens y trouveront leur compte… à payer! », s’exclame Jacques Benoit, coordonnateur de la COALITION. « Même s’ils paient avec leur carte de crédit, ça ne sera pas magique, ils devront en payer le solde! Et c’est l’épaisseur du portefeuille qui déterminera qui aura accès aux soins, et pendant combien de temps! », ajoute M. Benoit. 

La COALITION maintient que plus de privé n’apporte pas plus de ressources au système public de santé. « Ça ne fait que permettre à ceux qui ont les moyens de passer en avant des autres, peu importe la gravité de leur cas », renchérit M. Benoit.

Pour les tenants de plus de privé en santé, ce nouveau commerce de l’urgence médicale n’est pas illégal. Mais pour la COALITION, la légalité n’est pas tout. « Profiter de la maladie des gens pour faire du profit, c’est immoral! », clame Jacques Benoit. « Nous ne le répèterons jamais assez : la santé n’est pas une occasion d’affaires! », conclut-il.

À propos de la COALITION SOLIDARITÉ SANTÉ.

La COALITION SOLIDARITÉ SANTÉ regroupe une quarantaine d'organisations syndicales, communautaires, féministes et religieuses. Depuis sa fondation en 1991, ses actions ont toujours été motivées par la défense du droit à la santé pour l'ensemble de la population québécoise, et ce, sans égard au statut ou au revenu des citoyennes et des citoyens. Elle défend le caractère public, la gratuité, l'accessibilité, l'universalité et l'intégralité des services de santé et des services sociaux.

-30-

Source : Coalition solidarité santé

Renseignements: Jacques Benoit, coordonnateur : 514-442-0577