Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

Revue médiatique à propos du PL 20 FAVORISANT L’ACCÈS AUX SERVICES DE MÉDECINE DE FAMILLE ET DE MÉDECINE SPÉCIALISÉE ET MODIFIANT DIVERSES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES EN MATIÈRE DE PROCRÉATION ASSISTÉE

RÉFORME BARRETTE 

Voici un survol de ce qu'on a pu retrouver dans les médias depuis le dépôt par le ministre Barrette du PL 20 favorisant l’accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée.

 

1. DES OBLIGATIONS DE RENDEMENT POUR LES MÉDECINS? - UN PROJET DE LOI DÉPOSÉ CE VENDREDI POURRAIT AUSSI LIMITER L’ACCÈS À LA PROCRÉATION ASSISTÉE - Selon les informations obtenues par Le Devoir, le ministre de la Santé Gaétan Barrette s’apprêterait à déployer des mesures contraignantes pour obliger les médecins à une certaine productivité, dans le but de favoriser l’accès pour les patients. Des pénalités pourraient possiblement être utilisées, notamment envers les médecins de famille… 

2. PROCRÉATION ASSISTÉE: BARRETTE MET FIN À LA GRATUITÉ - L'accès gratuit et illimité au programme de procréation assistée sera bientôt chose du passé…  

3. DES OBLIGATIONS DE RENDEMENT POUR LES MÉDECINS? - Selon les informations obtenues par Le Devoir, le ministre de la Santé Gaétan Barrette s’apprêterait à déployer des mesures contraignantes pour obliger les médecins à une certaine productivité, dans le but de favoriser l’accès pour les patients. Des pénalités pourraient possiblement être utilisées, notamment envers les médecins de famille… 

4. PROJET DE LOI 20: UNE VISION ÉTROITE DE L'ACCÈS AUX SERVICES DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX - Pour la CSN, une réelle réflexion sur l'enjeu primordial de l'accès aux services de santé et de services sociaux doit inclure une révision plus large du mode de rémunération des médecins que celle proposée par le ministre Barrette. Elle devrait aussi considérer l'ensemble du personnel qui joue un rôle clé dans l'accès aux services. La CSN déplore par ailleurs le fait que le ministre refuse d'indiquer sa vision globale pour l'avenir du réseau et que le projet de loi 20 porte une vision si étroite de l'accès aux services…  

5. MÉDECINS: QUÉBEC PASSE «DE LA CAROTTE AU BÂTON» - Québec passe de la carotte au bâton avec les médecins. Il coupera la rémunération de ceux qui ne prennent pas la charge d'un nombre minimal de patients et qui ne se rendent pas assez accessibles. Il abolira par le fait même les primes à l'inscription de patients…  

6. LES MÉDECINS DE FAMILLE PRÉPARENT UNE RIPOSTE - Les médecins de famille n’ont pas l’intention de « rester les bras croisés » face à « l’attaque sans précédent » lancée par le ministre de la Santé Gaétan Barrette par l’entremise du projet de loi 20…  

7. INDISPENSABLE BÂTON - Un constat d’échec des années Couillard-Bolduc : voilà comment on doit résumer le projet de loi 20, déposé vendredi par Gaétan Barrette. Depuis 2003, on a multiplié les incitatifs coûteux — des carottes —, sans jamais obtenir, en matière d’accès aux soins, de résultat satisfaisant. M. Barrette a le courage d’annuler la « prime Bolduc », de mettre fin au coûteux programme de procréation assistée et, surtout, de brandir le bâton pour inciter à la productivité. C’est louable, c’est bienvenu. Mais applicable ?...   

8. LA RÉFORME BARRETTE SOUS LE FEU DE LA CRITIQUE - De vives réactions ont accompagné l’annonce du ministre de la Santé de son projet de loi 20 prévoyant notamment l’imposition de quotas aux médecins affiliés à la RAMQ et la restriction de l’accès au programme de procréation assistée…  

9. LES MÉDECINS SONT-ILS MOINS TRAVAILLANTS QU'AVANT, COMME LE DIT GAÉTAN BARRETTE? - Épreuve des faits - Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, veut forcer les médecins de famille à voir davantage de patients pour améliorer l'accès aux soins de santé. Selon lui, les médecins n'en font pas assez actuellement. Mais qu'en est-il vraiment?...  

10 PROJET DE LOI 20: SALAIRES RÉDUITS POUR MÉDECINS PEU ASSIDUS - Le ministre de la Santé Gaétan Barrette sort «un petit bâton de rien du tout» et pénalisera financièrement les médecins de famille ne prenant pas assez de patients ou ne les voyant pas assez souvent…  

 

11. LA RUPTURE - Il y a une douzaine d’années, un professeur français fraîchement débarqué à l’UQAM pour un séjour de quelques années avait publié dans Le Devoir un texte qui faisait état de son grand étonnement en constatant l’immense prestige attaché à la profession médicale au Québec…  

12. DES MÉDECINS DÉCOURAGÉS PAR LES QUOTAS DE BARRETTE: LA RÉVOLTE GRONDE EN MÉDECINE FAMILIALE - Les médecins de famille qui suivent les patients les plus vulnérables et complexes seraient davantage pénalisés par le projet de loi 20 de Gaétan Barrette, qui leur imposerait des quotas. Révoltés, ils dénoncent cette « dictature » qui, disent-ils, favorisera le volume au détriment de la qualité…  

13. OBJECTIF: RENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ INGÉRABLE - Le système de santé québécois sous-performe. Le diagnostic est évident. Cependant, le traitement que veut imposer le ministre Barrette aux omnipraticiens, par son récent projet de loi 20, aura d’énormes effets secondaires dont le plus important sera la privatisation accrue des soins de première ligne. Le citoyen devra une fois de plus sortir sa carte de crédit pour obtenir les soins qu’il a déjà financé par ses impôts…  

14. NE FAITES PAS PORTER L'ODIEUX AUX MÉDECINS DE FAMILLE! - Lettre au Dr Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux. Je n'ai pas envie de vous haïr, même s'il serait facile de le faire. Vous êtes un combattant avec une détermination inébranlable. Même si je sens parfois dans vos propos un certains mépris pour les médecins de famille…  

15. UN MÉDECIN CHRONOMÈTRE SES CONSULTATIONS POUR PROTESTER CONTRE LE PROJET DE LOI 20 - Un médecin de l'arrondissement de Jonquière, Frédéric Simard, a trouvé un moyen original de dénoncer le projet de loi 20 présenté vendredi dernier par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette…  

16. ÇA DÉSHUMANISE LES SOINS DE SANTÉ - L'objectif de l'accessibilité à des soins de santé de qualité au Québec est très important, mais ce ne sont pas les mesures coercitives du projet de loi 20 du ministre Barrette qui permettront de l'atteindre. Une piste beaucoup plus porteuse est le réinvestissement du gaspillage administratif pour bonifier, non pas la rémunération des médecins, mais l'efficacité et l'efficience des conditions de travail de l'ensemble des intervenants qui assurent des services de santé…  

17. LA MÉTHODE BARRETTE N'EST PAS LA BONNE - Tout comme Dr Barrette, j'aimerais aussi que chaque Québécois ait son médecin de famille. Mais sa façon est très simpliste et choquante. À tellement miser sur la productivité du système, le but semble être oublié: assurer une meilleure vie au peuple québécois. La qualité des soins aux patients sera compromise par la réforme Barrette et la qualité de vie des médecins le sera tout autant…  

18. «UNE ATTAQUE CONTRE LES FEMMES MÉDECINS ET LES VIEUX MÉDECINS» - « Il faut se le dire, c'est une attaque en règle contre les femmes médecins et contre les vieux médecins qui souhaitent ralentir un peu le rythme. C'est une perte d'autonomie professionnelle qu'on nous impose », explique le Dr Alain Demers, président de la section régionale de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec…  

19. JE SONGE À ACCROCHER MES PATINS - Je suis omnipraticien et je pratique essentiellement en établissement. Quand j’ai commencé à travailler en 1998, c’est là que le système de santé manquait cruellement d’effectifs. Les activités médicales particulières (AMP) ont été créées justement car les besoins en établissement étaient grands, les médecins étant auparavant plus nombreux à préférer la pratique en cabinet. Au point où le gouvernement, dans les années 90, a offert aux omnipraticiens 150 000 $ par an pendant 2 ans pour qu’ils prennent leur retraite hâtivement, car il y avait, semble-t-il, trop d’omnipraticiens (j’ignore quel parti a eu cette idée, mais je lui dis bravo champion…) 

20. DES MÉDECINS DÉNONCENT LE PROJET DE LOI 20 DE GAÉTAN BARRETTE - Loin de régler les problèmes d’accès aux médecins de famille, le projet de loi 20 du ministre de la Santé Gaétan Barrette, qui leur imposerait des quotas de patients à prendre en charge, causera d’autres problèmes majeurs, soutient le groupe Médecins québécois pour le régime public (MQRP)…  

 

21. PROJET DE LOI 20: DES URGENCES POURRAIENT MANQUER DE MÉDECINS - Des urgences pourraient manquer de médecins si le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette - qui prévoit des pénalités salariales de 30 % aux médecins de famille - est adopté…  

22. PROJET DE LOI 20 – UNE RÉFORME IMPORTANTE FONDÉE SUR LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DES MÉDECINS - Le projet de loi 20 constitue une réforme en profondeur de l’organisation des services de santé car il fonde l’organisation du travail des médecins sur leur responsabilité sociale et sur un processus de reddition de comptes. En effet, tous les médecins de famille devront prendre en charge un nombre minimal de patients et leur assurer un suivi adéquat au risque de s'exposer à des pénalités financières; il en va de même de certaines spécialités médicales qui devront être davantage disponibles pour répondre aux demandes de consultation en provenance des médecins de famille…  

23. AH! LES PARESSEUX! - Le médecin paresseux ou «medicus omnipraticus» est une race de médecin de famille trop présente aux yeux de plusieurs personnes dont le ministre de la Santé. Permettez-moi de mieux approfondir vos connaissances sur le sujet…  

24. LES OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC REJETTENT LE PROJET DE LOI 20 - Le fossé se creuse entre les médecins omnipraticiens du Québec et le ministre de la Santé Gaétan Barrette…  

25. NOUS, OMNIPRATICIENS, SOMMES TRÈS INQUIETS - En tant que médecins omnipraticiens, nous sommes inquiets depuis le dépôt de votre projet de loi 20. Pour justifier celui-ci, vous manipulez les statistiques en faisant fi des congés de maternité, des préretraites, de l’enseignement et du travail administratif dans le calcul du nombre de jours travaillés par les omnipraticiens. C’est faire preuve de démagogie afin de manipuler l’opinion publique. Vous ne semblez pas réaliser les conséquences à long terme qu’auront vos solutions magiques. Vous oubliez que votre objectif, comme ministre, est de vous assurer du bon fonctionnement du système de santé…  

26. ET LES MÉDECINS SPÉCIALISTES ? - Dr Barrette, en lisant votre projet de loi 20, je me suis rendu compte que vous aviez omis d’intégrer de vraies mesures restrictives à votre ancien employeur, soit les médecins spécialistes. J’ai mis le tout sur le compte de l’oubli, car ce n’est sûrement pas par conflit d’intérêts que vous ne sortez le bâton que pour les omnipraticiens…   

27. GAÉTAN BARRETTE, LE MAQUILLEUR - Les journalistes de l’Assemblée nationale entourent le ministre Gaétan Barrette. Ils lancent la discussion sur les publicités de la Fédération des médecins omnipraticiens (FMOQ), qui citent des sondages montrant – selon eux – qu’ils travaillent bien plus que ne le prétend M. Barrette, dans la défense de son projet de loi 20…  

28. BARRETTE TRAVAIL DES MÉDECINS: BARRETTE ACCUSÉ DE MANIPULER LES CHIFFRES - Québec a délibérément omis de tenir compte de jours de travail considérés comme trop courts pour en arriver à la conclusion que les médecins de famille ne travaillent pas assez. Une stratégie jugée malhonnête par la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ). - Confronté à la décision d'un ministre qui agit selon lui «en bulldozer», l'ex-président du conseil d'administration du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG), Bruno Bonneville, ne voit pas comment l'équilibre budgétaire pourra être atteint «sans affecter la qualité et l'accessibilité des services à la population»…  

29. LE PROJET DE LOI 20 : DES COUPURES SALARIALES DÉGUISÉES - Le Dr François Roy est omnipraticien. Le médecin de famille prend 30 minutes pour rencontrer ses patients parce qu'il souhaite faire le tour de leur situation et faire de la prévention. Pour lui, pas question de gonfler sa liste de patients et de prendre des rendez-vous aux 10 minutes parce que la pratique de la médecine familiale a beaucoup évolué au cours des dernières décennies…  

30. LA RÉFORME MAL BARRÉE DU Dr BARRETTE - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, avec le projet de loi 20, a lancé une grande offensive pour forcer les médecins omnipraticiens à travailler davantage et à voir plus de patients. Après la carotte, les mesures incitatives pour les convaincre de faire plus, c’est le bâton, les pénalités pour ceux qui ne seraient pas à la hauteur…  

 

31. PROJET DE LOI 20: BARRETTE RÉPLIQUE AUX OMNIPRATICIENS - Le projet de loi 20 ne «vise» pas que les médecins de famille, mais également les spécialistes. Et les nouvelles cibles de prise en charge de patients, établies en fonction d'une semaine de travail à temps plein, sont tout à fait réalistes. Dans une lettre envoyée hier aux médecins de la province, le ministre Gaétan Barrette réplique aux nombreuses récriminations formulées ces derniers jours envers le projet de loi 20…  

32. LES MÉDECINS DE FAMILLE ATTAQUENT LA RÉFORME DU MINISTRE BARRETTE - Par une pleine page de publicité dans les journaux, jeudi, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a entamé l'offensive contre le projet de réforme du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette…  

33. OBJECTIF: ACCÈS - Le Québec compte un nombre record de médecins, leur rémunération a été haussée, des groupes de médecine de famille ont été créés, des mesures incitatives ont été ajoutées, mais beaucoup de patients n'ont toujours pas accès à un médecin…  

34. DES SOLUTIONS CONCRÈTES - Pour améliorer l'accessibilité, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, veut forcer les médecins à voir plus de patients. En modifiant leurs façons de faire, des médecins ont déjà réussi à le faire. Pourquoi ne pas s'inspirer des meilleures pratiques ?...  

35. RÉFORME DE LA SANTÉ: DES MÉDECINS LANCENT UN CRI DU COEUR - Frédéric Simard, Geneviève Minville et Jean-Philippe Blondeau sont tous trois médecins omnipraticiens. Selon eux, le projet de loi 20 du ministre de la Santé Gaétan Barrette touchera durement leurs conditions de travail et c'est le patient qui en subira les contrecoups…  

36. SUPERCLINIQUES: LES MÉDECINS RAPPELLERONT LEUR PROMESSE AUX LIBÉRAUX - Les médecins de famille entendent rappeler au gouvernement Couillard son engagement électoral de mettre en place 50 supercliniques pour résoudre le problème d'accès à un médecin de famille pour des centaines de milliers de personnes… 

37. LE MINISTRE DE LA SANTÉ DOIT METTRE LES MÉDECINS AU PAS - Pierrot et sa maman se présentent à 9h pour un rendez-vous à 9h20 avec un spécialiste dans un grand hôpital de la région montréalaise. Pierrot, 10 ans, s’est blessé au bras en jouant au hockey dans la rue avec ses amis une semaine avant Noël. Il a consulté son médecin de famille mais, lors du suivi, voyant que la blessure ne guérissait pas, ce dernier l’a référé à un orthopédiste en clinique externe…  

38. LE REMÈDE BARRETTE - Vous faites partie de ces Québécois indignés par le fait que le méchant ministre de la Santé, Gaétan Barrette, veuille obliger les gentils médecins à voir plus de 1 000 patients, comme le dénonce leur «?syndicat?»?? Attention?! Votre compassion a été manipulée…  

39. LETTRE AU MINISTRE BARRETTE - Cher Dr Barrette, Le débat sur les heures travaillées des médecins me fait bien rire. Je travaille en moyenne de 45 à 50 heures par semaine, sans compter la garde assumée une semaine sur quatre, et sans compter la recherche (je fais aussi de la recherche). Mais vous voulez que je travaille plus ? Avec grand plaisir ! Voyez-vous, j’adore mon travail. Contrairement aux médecins qui se lancent dans une carrière administrative ou politique, j’entends pratiquer la médecine et offrir des soins aux patients jusqu’à la retraite, et ainsi maximiser l’investissement que l’État m’a accordé en soutenant mon entraînement…  

40. LETTRE OUVERTE DU MINISTRE GAÉTAN BARRETTE AUX MÉDECINS CONCERNANT LE PL 20 - La présentation du projet de loi no 20 a suscité de nombreuses réactions dans le monde médical. Évidemment, la présentation ayant été sommaire, il est normal que sa compréhension l’ait été tout autant. Il convient donc de préciser nos intentions afin d’en favoriser une juste compréhension…  

 

41. LE VIRAGE AU PRIVÉ S’ACCÉLÈRE: DE PLUS EN PLUS DE MÉDECINS DE FAMILLE SONGENT À QUITTER LE RÉSEAU PUBLIC - Le nombre de médecins de famille qui ont déserté le régime public pour passer au privé a presque doublé en quatre ans et les nouvelles mesures que veut imposer le ministre de la Santé risquent d’accélérer cet exode…   

42. DU TEMPS ET DU DÉVOUEMENT - Plusieurs de mes collègues qui avaient arrêté leur choix de carrière sur la médecine familiale reconsidèrent sérieusement leur ambition initiale. Et ce serait mentir de vous dire que je n'ai pas aussi douté…  

43. D'ABORD LA QUALITÉ DES SOINS - Beaucoup de choses ont été dites et écrites sur la loi 20 depuis le dépôt du projet. Beaucoup de chiffres ont été avancés, beaucoup de discussions sur les heures travaillées, sur le nombre de patients vus, sur ce qui constitue une journée travaillée ou non. Honnêtement, je trouve que ces discussions sont futiles…  

44. LE PROJET DE LOI 20 INQUIÈTE LES FACULTÉS DE MÉDECINE: LA PRODUCTIVITÉ NE DOIT PAS NUIRE À L’ENSEIGNEMENT ET À L’ATTRAIT DE LA MÉDECINE DE FAMILLE - Les doyens des facultés de médecine du Québec sont inquiets des impacts du projet loi 20, mais estiment avoir l’écoute du ministre Gaétan Barrette dans ce dossier…  

45. QUÉBEC ENVISAGERAIT D'INCITER LES MÉDECINS À DÉLÉGUER CERTAINS SERVICES - Non seulement le ministre de la Santé songe à retirer certains actes aux médecins omnipraticiens, comme le PAP test, mais Gaétan Barrette pourrait aussi instaurer des mesures pour les décourager de pratiquer certains traitements pouvant être réalisés par des infirmières, pour beaucoup moins cher…  

46. PROPOSITION DE GAÉTAN BARRETTE AUX MÉDECINS: CHANGER LEURS PRATIQUES OU PERDRE DE L'ARGENT - Comme il l'a révélé à l'émission J.E. vendredi dernier, non seulement le ministre de la Santé songe à retirer certains actes aux médecins omnipraticiens, comme le PAP test, mais TVA Nouvelles a appris qu'il pourrait aussi instaurer des mesures pour les décourager de pratiquer certains traitements pouvant être réalisés par des infirmières, pour beaucoup moins cher…  

47. UNE MÉDECINE DE QUANTITÉ, ET NON DE QUALITÉ - UNE URGENTOLOGUE RACONTE SON DÉSARROI DEVANT LE TRAVAIL BÂCLÉ D’UN COLLÈGUE - J’ai perdu il y a quelques années mon médecin de famille. Devant la difficulté de trouver un nouveau médecin à Montréal et compte tenu que je suis en bonne santé, j’ai vite abandonné les efforts pour en trouver un nouveau…  

48. CHIFFRES ET PRATIQUE CLINIQUE- ENTREVUE AVEC M. DENIS BLANCHETTE, ÉCONOMISTE À LA FMOQ…  

49. RAS-LE-BOL DES MÉDECINS CONTRE BARRETTE: LES PROPOS DU MINISTRE, PERÇUS COMME DU MÉPRIS ET DE L’INTIMIDATION, ONT ASSEZ DURÉ, AFFIRME LA FMOQ - Affirmations jugées méprisantes, déclarations perçues comme des menaces, les propos du ministre de la Santé Gaétan Barrette, tant dans les médias traditionnels que sociaux, ont dépassé les bornes, jugent les médecins de famille, excédés…  

50. UN PAS DE PLUS VERS LA PRIVATISATION: DES ENTREPRISES SE POSITIONNENT DÉJÀ POUR PROFITER DE L’ONDE DE CHOC CRÉÉE PAR LE PROJET DE LOI 20 - La Régie de l’assurance-maladie du Québec existe depuis quarante-cinq ans. C’est jeune ou c’est vieux ? Pourtant, la couverture par l’État des honoraires des médecins est tenue pour acquise, et devrait l’être, par une bonne partie de la population…  

 

51. LA DISSIDENCE PLUTÔT QUE LA SOUMISSION: LE MÉDECIN VINCENT DEMERS QUITTE LE RÉGIME PUBLIC PAR OPPOSITION AU MINISTRE BARRETTE - Médecin en CLSC à Montréal, chef de son département, membre de l’équipe itinérance du centre-ville, assumant des gardes en soins palliatifs : le Dr Vincent Demers est un exemple d’engagement envers le système public de santé et les clientèles vulnérables…  

52. LE «BULLY» - Le Dr Gaétan Barrette, quand il était président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), était ce que l'on peut décrire comme un «bully» syndical. En changeant de bord, comme ministre de la Santé et des Services sociaux, il est tout simplement devenu un «bully» patronal…  

53. UNE PLAINTE CONTRE BARRETTE REJETÉE - Le Collège des médecins du Québec (CMQ) a reçu au moins une plainte contre le ministre Gaétan Barrette concernant ses propos tenus dans les médias, a appris Le Devoir…  

54. DIALOGUEZ AVEC LES MÉDECINS! - Vous êtes homme à aller de l'avant sans tenir compte de l'avis d'autrui - Lettre au docteur Gaétan Barrette, ministre de la Santé…   

55. COMMENT FERMER LES HÔPITAUX DE LA RÉGION - Placer un ministre qui ne connaît rien de la pratique médicale des hôpitaux de région et cela donne un projet de loi 20 tel que présenté en novembre…  

56. LA FÉCONDATION IN VITRO DANS L'OMBRE DE LA LUTTE DES OMNIPRATICIENS - Alors que la lutte entre les médecins de famille et le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, sur le projet de loi 20 fait quotidiennement les manchettes, le débat sur la survie du programme de procréation assistée est relégué dans l'ombre, déplorent des intervenants…  

57. CHRONIQUE D'UNE URGENCE ANNONCÉE - Maintenir un petit hôpital avec une salle d'urgence dans le Vieux-Québec était un pari intenable avec le départ des spécialités pour l'Enfant-Jésus…  

58. L'HÔTEL-DIEU DE QUÉBEC: BARRETTE VEUT RENCONTRER LES AUGUSTINES - «Très désolé» de la commotion causée par la nouvelle sur L'Hôtel-Dieu de Québec, le ministre Gaétan Barrette veut rencontrer la soeur supérieure des Augustines pour discuter du dossier…  

59. GUÉRETTE DÉNONCE L’INACTION DE LABEAUME - La conseillère Anne Guérette, qui représente les citoyens du Vieux-Québec, dénonce l’indifférence du maire Labeaume face au sort réservé à L’Hôtel-Dieu…  

60. DES MÉDECINS DÉNONCENT UNE LOGIQUE DE «CHAÎNE DE MONTAGE» - Québec solidaire et une demi-douzaine de médecins de famille demandent au gouvernement Couillard de retirer le projet de loi 20, jugeant qu’il menace de transformer le système de santé québécois en « chaîne de montage » en imposant des quotas « irréalistes »…  

 

61. AMIR KHADIR S'OPPOSE AU QUOTA DE 1500 PATIENTS - Le député de Québec solidaire Amir Khadir et cinq médecins de famille demandent le retrait du projet de loi 20, qui vise à leur imposer un quota de 1500 patients par année. Ils affirment que cette exigence ne tient pas compte de la réalité…  

62. LES PATIENTS LAISSÉS POUR COMPTE - LES MÉDECINS RESTENT LIBRES, ET L’ACCÈS AUX SOINS SERA AUSSI DIFFICILE, PRÉDIT ME JEAN-PIERRE MÉNARD - Rien de bon pour les patients : le projet de loi 20 comporte des risques élevés d’effets pervers, notamment pour les plus vulnérables, avertit l’avocat spécialisé en droit de la santé Jean-Pierre Ménard…  

63. LA DISTRACTION DU PRIVÉ - Indignés de voir leur conduite dictée par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, des médecins menacent d'aller travailler dans le privé hors RAMQ. Il faut les prendre au sérieux, sans pour autant remettre en question le projet de loi 20…  

64. POUR SORTIR DE L'AFFRONTEMENT - Le gouvernement du Québec, quand il est aux prises avec une question complexe, a souvent recours à des groupes de travail ou à des comités d'experts, à qui il donne le mandat d'analyser la situation et de recommander des solutions. Ça s'est fait pour la tarification, pour l'état des finances publiques ou encore pour le financement des hôpitaux…  

65. LA TRANSPARENCE MISE EN ATTENTE - Alors même qu’un peu de données objectives permettrait d’éclairer les débats complexes autour des réformes en santé du ministre Gaétan Barrette, la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) refuse de rendre les données pertinentes disponibles aux chercheurs universitaires qui en font la demande…  

66. CONTRE-EXPERTISE AU DIAGNOSTIC DU DR BARRETTE - Au moment où le ministre Gaétan Barrette et les fédérations de médecins se livrent depuis des semaines une guerre de chiffres sur la charge de travail et la rémunération, la Régie de l'assurance maladie du Québec est incapable de fournir des données aux chercheurs universitaires intéressés à ces questions. Une contre-expertise aux diagnostics des docteurs Barrette, Louis Godin et Diane Francoeur serait pourtant fort utile pour mettre fin à la confrontation stérile et mener à des réformes qui profiteront bel et bien aux malades, et non seulement aux médecins ou au ministre de la Santé et des Services sociaux…  

67. PATIENTS REFUSÉS CAR LEUR VILLE NE FINANCE PAS LA CLINIQUE - Une municipalité en Estrie doit décider ce lundi soir si elle accepte de payer une clinique pour que ses citoyens soient pris en charge…  

68. LE PROJET DE LOI 20 DÉSHUMANISERAIT LA MÉDECINE FAMILIALE - Le projet de loi 20, qui imposera des quotas de patients aux médecins de famille, encouragera une pratique déshumanisée de type «chaîne de montage», ont dénoncé dimanche plusieurs médecins réunis avec Québec solidaire…  

69. L'« AVOCAT DES PATIENTS » DEMANDE À BARRETTE DE RETIRER SON PROJET DE LOI - L'avocat Jean-Pierre Ménard presse Gaétan Barrette de retirer son projet de loi 20, une réponse, selon lui, inappropriée, aux besoins des patients. Mais pour le ministre de la Santé, l'avocat spécialisé dans la défense des droits des citoyens devant le système de santé n'a pas su voir les vertus de son projet…  

70. LES IMPACTS RÉELS DU PROJET DE LOI 20 - Monsieur le ministre Barrette, Avec votre promesse électorale de faciliter l’accès à un médecin de famille, le projet de loi (PL) 20 est certes plus qu’attendu. L’ennui est que le PL 20 met l’accent sur l’accès aux médecins plutôt que sur l’accès aux soins de santé. Sous sa forme actuelle, le PL 20 renforce la structure organisationnelle du système de santé voulant que les médecins doivent assumer l’entière responsabilité des soins de santé…  

 

71. HUIT HEURES D'ATTENTE POUR LE RENOUVELLEMENT D'UNE PRESCRIPTION - En cette période de désinformation sur le système de santé public de la part des entités gouvernementales et médiatiques, qui croire?...  

72. « LA MÉDECINE FAMILIALE VA S'EFFONDRER »: UNE JOURNÉE À L’HÔPITAL AVEC UN OMNIPRATICIEN - Depuis que le ministre Gaétan Barrette a déposé le projet de loi 20, le travail des omnipraticiens est au cœur du débat. La Presse en a suivi un, le Dr Claude Arsenault, pendant une journée. Une rare incursion dans le quotidien d’un hôpital…  

73. CHARGE DU MILIEU MÉDICAL CONTRE LE PROJET DE LOI 20 - La grogne envers les projets de réforme en santé du gouvernement se poursuit. Hier, plusieurs intervenants, dont le Collège des médecins du Québec (CMQ), ont émis de sérieuses réserves sur les projets de loi du ministre de la Santé, Gaétan Barrette…  

74. POURQUOI LES CITOYENS DEVRAIENT S'INTÉRESSER AU PROJET DE LOI 20 - En 1992, j'ai appris un nouveau mot. Sociosanitaire. J'étais au cégep et je participais à un parlement étudiant. On discutait de réforme de la santé et on avait plein d'idées pour tout réformer. On allait mettre fin aux files d'attente et même économiser. On jouait avec les ressources du système comme avec des bonhommes Playmobil. Un peu plus ici, un peu moins là. On verra bien ce que ça va donner…  

75. «LES CRAINTES D'EFFONDREMENT SONT NETTEMENT EXAGÉRÉES», DIT BARRETTE - « Non, la médecine familiale ne va pas s'effondrer, réplique le ministre Gaétan Barrette dans une entrevue exclusive qu'il nous a accordée. Les craintes d'effondrement sont nettement exagérées. Je suis dans la réorganisation, et non dans la destruction. »…  

76. CESSEZ-LE-FEU CHEZ LES MÉDECINS - Le ministre Barrette ne twittera plus ses ripostes aux médecins mécontents de son projet de loi 20 et de ses cibles de performance. Les médecins eux aussi changeront de ton. Et ils lui soumettront de nouvelles propositions pour améliorer l’accessibilité aux soins de première ligne. Appelons ça un cessez-le-feu. Et profitons-en pour respirer. Et négocier… 

77. RÉFORME BARRETTE: AU TOUR DES MÉDECINS D'URGENCE DE CRAINDRE LE BÂILLON - Les médecins d'urgence s'attendent maintenant à ce que le ministre Gaétan Barrette impose un autre bâillon sur le projet de loi 20 avec une pénalité salariale de 30 % aux médecins, après celui sur le projet de loi 10 concernant l'abolition des agences de la santé…   

78. GAÉTAN BARRETTE LAISSE PLANER LA POSSIBILITÉ D'UN SECOND BÂILLON - Quelques jours après eu recours avoir au bâillon pour faire adopter son projet de loi 10 sur la réorganisation du réseau de la santé, le ministre de la Santé du Québec envisage la possibilité de faire de même pour le projet de loi 20…    

79. UN PÈRE ENDEUILLÉ CRAINT LA RÉFORME DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ SUR LES MÉDECINS. - Les parents d’une résidente en médecine qui s’est enlevé la vie l’an dernier craignent que la réforme dans le réseau de la santé mette encore plus de pression sur les jeunes médecins…  

80. BARRETTE «PRÊT À DIRE N'IMPORTE QUOI», SELON LES OMNIPRATICIENS - La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) est encore plus cinglante envers le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette, qui veut imposer des quotas de patients aux médecins de famille sous peine d'une pénalité salariale de 30% avec le projet de loi 20… 

 

81. LES MAUVAISES MANŒUVRES DU DR BARRETTE - Les Québécois savent exactement ce qui cloche avec la santé : un inacceptable manque d’accès aux soins, tant aux urgences, aux chirurgies qu’aux médecins de famille…  

82. LA FABLE DE LA BARRETTE - Je suis médecin de famille en milieu rural depuis 25 ans. Tout ce qui se dit et se trame sur ma profession depuis l'entrée en fonction du Dr Barrette commence à inquiéter…  

83. UNE CAMPAGNE DE PUB ANTI-PROJET DE LOI 20 «DANS LES SEPT CHIFFRES» - Les médecins de famille fourbissent leurs armes en vue de la commission parlementaire sur le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette, qui prévoit des quotas de patients par médecin et une pénalité salariale de 30 % si le quota n'est pas atteint…

84. LES OMNIPRATICIENS FUSTIGENT LE PROJET DE LOI 20 DE BARRETTE - La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) décoche une nouvelle flèche vers le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en lançant une nouvelle campagne publicitaire qui dénonce le projet de loi 20 de ce dernier…  

85. M. BARRETTE, VOUS ME PÉNALISEZ!: LETTRE ADRESSÉE AU MINISTRE DE LA SANTÉ, GAÉTAN BARRETTE - Je vous écris pour vous sensibiliser au fait que la pratique de la médecine familiale n’est pas monolithique. En tant que médecin généraliste, je traite des humains dans leur globalité, avec tout l’humanisme que cela demande. Pour vous prouver que votre projet de loi 20 dénote une méconnaissance de la pratique, je vous présente mon cas…  

86. MONSIEUR BARRETTE, ÉCOUTEZ NOUS! - Après avoir fait en un baccalauréat en sociologie, j'ai décidé de refaire mes cours en sciences pures au cégep pour pouvoir entrer en médecine. Je trouvais passionnant l'idée que je pourrais éventuellement aider des gens en besoin et améliorer leur qualité de vie…  

87. DES MÉDECINS MONTÉRÉGIENS CONTRE LA LOI 20 - Près de 200 médecins de la Montérégie ont fait une sortie publique jeudi afin de dénoncer le projet de loi 20, qui menace à leur avis de « pervertir » la profession médicale et menant à des actes contraires au code de déontologie des médecins…  

88. UN MINISTRE DE LA SANTÉ FACE À DES ANNÉES D’IMMOBILISME - Damien Contandriopoulos, professeur à la Faculté des sciences infirmière de l’Université de Montréal et chercheur à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal, réfléchit depuis des années sur le système de santé québécois et il aimerait vraiment que le projet de loi 20 amène un vrai débat de fond…  

89. LE DROIT FONDAMENTAL DE L'ACCÈS AUX SOINS - Accepterait-on qu'une commission scolaire, sous le louable prétexte de fournir l'éducation de la meilleure qualité possible sans compromis, décide d'un ratio de douze élèves par classe et, en raison de budget ou d'effectifs insuffisants, de laisser 20% ou 30% des élèves sur une liste d'attente ou, seule autre option, leur propose l'école privée à leur frais? Inimaginable!... 

90. LES TROIS QUARTS DES MÉDECINS SE CONFORMERONT AU PROJET DE LOI 20 - Environ les trois quarts des médecins de famille seront en mesure de se conformer aux exigences du ministre de la Santé Gaétan Barrette qui, avec le projet de loi 20, veut leur imposer un quota de patients à suivre, a appris notre bureau parlementaire…   

 

91. PROJET DE LOI 20: LE RPCU FORMULE SES DEMANDES - À la veille du début des travaux de la commission parlementaire qui doit étudier le controversé projet de loi 20 sur l'accès aux services de médecine familiale, le Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU) demande aux médecins de travailler en équipe…  

92. BARRETTE PRIS À PARTIE PAR L'ASSOCIATION DES JEUNES MÉDECINS DU QUÉBEC - Le ministre Gaétan Barrette a été pris à partie, mardi, pour avoir avancé des données «malhonnêtes» sur le peu de jours de travail des médecins de famille au Québec…  

93. QUOTAS DE PATIENTS : BARRETTE TIENDRA COMPTE DU PROFIL DE PRATIQUE DES MÉDECINS - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s'engage à moduler la charge de travail exigée des médecins selon le type de clientèle qui fréquente leur cabinet…

94. DES ÉCONOMIES IMAGINAIRES - Les restrictions imposées par le ministre Gaétan Barrette au programme de procréation médicalement assistée ne se traduiront pas par des économies en santé, selon la présidente de l'Association des obstétriciens et gynécologues du Québec…  

95. PROJET DE LOI 20 : LES FACULTÉS DE MÉDECINE FONT FRONT COMMUN - Des facultés de médecine québécoises, dont celle de l'Université de Sherbrooke, font front commun pour dénoncer le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette…  

96. DERRIÈRE LE PARAVENT - Selon le président du Collège des médecins, Charles Bernard, le peu d’information disponible suppose un véritable « acte de foi » dans la réforme du système de santé qu’entend imposer le ministre Gaétan Barrette…  

97. QUÉBEC PRÊTE LE FLANC À DES POURSUITES, CROIT L’AVOCAT JEAN-PIERRE MÉNARD - Le projet de loi 20 risque de se heurter à une contestation juridique puisque plusieurs dispositions concernant la procréation médicalement assistée vont à l’encontre des chartes québécoise et canadienne et du Code civil, prévient l’avocat Jean-Pierre Ménard…  

98. ÉCOUTEZ, DOCTEUR BARRETTE... - Ce n'est qu'une première impression. Mais le début des travaux de la commission parlementaire sur le projet de loi 20, qui imposerait des quotas aux médecins, m'a laissé sur mon appétit. J'aurais aimé voir de véritables échanges entre le ministre Gaétan Barrette et les témoins, afin de nous éclairer sur les enjeux. Mais à la place, j'ai vu un ministre qui cherchait davantage à justifier son projet de loi qu'à écouter les arguments de ses interlocuteurs…  

99. PAS DES NONOS - Si les médecins omnipraticiens et spécialistes croyaient se gagner la sympathie de la population à l’aide de leurs campagnes de pub, c’est raté…  

100. ET SI LE DOCTEUR BARRETTE NE SAVAIT PAS QU’IL ÉTAIT DEVENU MINISTRE ? - Jugeant que la confrontation actuelle ne mènera nulle part, le Dr Alain Vadeboncœur suggère au ministre Gaétan Barrette de reprendre le dialogue avec les médecins et de travailler avec eux à la recherche de solutions pour améliorer le système de santé…  

 

101. RÉFORME DE LA SANTÉ : LES INQUIÉTUDES - Avec son projet de loi 20, le ministre de la Santé propose toute une réorganisation de la pratique médicale. Gaétan Barrette n'a toutefois pas encore précisé la marche à suivre et c'est ce qui inquiète plusieurs médecins. Le reportage d'Anne-Louise Despatie, suivi d'une entrevue avec le ministre… 

102. RÉFORME BARRETTE: LES SOINS PALLIATIFS FRAPPÉS DE PLEIN FOUET? - La réforme du ministre de la Santé Gaétan Barrette, qui obligera les médecins de famille à prendre en charge davantage de patients, soulève de nouvelles inquiétudes…  

103. LE PROJET DE LOI 20 DISCRIMINE LES FEMMES DE 42 ANS ET PLUS - Le ministre Gaétan Barrette s’attaque à la liberté, à l’autonomie et aux droits des femmes en voulant rendre illégal le recours à la fécondation in vitro (FIV) pour les femmes âgées de plus de 42 ans, dénonce l’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec…

104. L’ACCÈS AUX SOINS DE SANTÉ SERA MIS À MAL - Monsieur le Ministre de la Santé Gaétan Barrette, il est absolument vrai que l’accès à un médecin de famille et aux soins de première ligne demeure difficile pour des milliers de Québécois ! Il faut s’attaquer dès maintenant à ce problème. Par contre, le projet de loi 20 ne contient pas les bons moyens pour y parvenir. En fait, plutôt que de favoriser l’accessibilité aux soins de santé pour la population, ce projet de loi va l’empirer à plusieurs égards…  

105. LE CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME SE RANGE DERRIÈRE BARRETTE - Bien qu’il reconnaisse que les quotas imposés aux médecins pénaliseront principalement les femmes qui exercent la profession, le Conseil du statut de la femme (CSF) donne son appui au ministre Barrette avec le projet de loi 20. L’organisme de défense du droit des femmes souhaite ainsi améliorer l’accès aux soins de premières lignes pour les Québécoises les plus vulnérables…  

106. APPUI DU CSF AU PROJET DE LOI 20 : FÉMINISME ET NÉOLIBÉRALISME? - Cher Conseil du statut de la femme, pour la première fois, depuis toutes ces années passé à analyser vos prises de position et vos propos, je vous écris directement, en tant que citoyenne, afin de vous faire part de ma grande tristesse suite à votre appui au projet de Loi 20…  

107. LES OMNIS AU QUÉBEC ET EN ONTARIO - Au Québec, on compte 116 omnipraticiens pour 100 000 habitants, beaucoup plus que les 103 que l'on retrouve en Ontario. Sur l'ensemble de notre population, c'est environ 12,6% d'omnipraticiens de plus. Et pourtant, près d'un Québécois sur quatre n'a pas de médecin de famille, tandis que cette proportion n'est que d'un sur dix dans la province voisine…  

108. QUOTAS DE PATIENTS: LES FEMMES MÉDECINS «SERONT PLUS PÉNALISÉES» - Les quotas de patients aux médecins que veut imposer le ministre Gaétan Barrette pénaliseront davantage les femmes médecins selon le Conseil du statut de la femme… 

109. PROJET DE LOI 20 : UN ALLIÉ SURPRENANT - Tous les groupes et associations tirent à boulets rouges sur le projet de loi 20 du ministre Barrette. Tous? Non: un groupe vient d’annoncer qu’il appuie le gouvernement dans sa volonté d’imposer des quotas de patients aux médecins généralistes…  

110. FEMMES ET MÉDECINE - Je suis en troisième année de résidence en médecine interne, donc ma huitième année d’étude universitaire. Jusqu’à présent, j’adore mon métier dans tout ce qu’il comporte. Ce que je préfère, c’est le contact privilégié avec les personnes que je rencontre au quotidien…  

 

111. QUOTAS DE PATIENTS: LE CSF ACCUSÉ DE BAFOUER LES PRINCIPES DU FÉMINISME - La prise de position du Conseil du statut de la femme (CSF) en faveur d'une pénalité salariale aux médecins qui n'atteindraient pas les quotas de patients demandés a stupéfait une fédération médicale. Le Conseil a reconnu que ces pénalités vont toucher les femmes médecins, qui s'absentent plus souvent pour s'occuper de leurs enfants…  

112. LE CSF FAIT DU TORT AUX FEMMES - Madame, votre mémoire en commission parlementaire sur le projet de loi 20 (pl20) est très surprenant et dénote une connaissance très fragmentaire d’un problème fort complexe. Le problème de l’accessibilité des soins en première ligne est connu et dénoncé depuis très longtemps par les médecins qui déplorent les mauvaises décisions gouvernementales et le peu d’aide apporté par le ministère de la Santé pour favoriser une médecine efficiente. Cette situation ne repose pas uniquement sur les médecins de famille, malgré les propos diffamatoires de M. Barrette…  

113. MIVILLE-DECHÊNE A ÉCHOUÉ - La présidente du Conseil du statut de la femme, Julie Miville-Dechêne, a échoué en prenant position pour les quotas de patients et les pénalités salariales aux médecins, selon la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), la Dre Diane Francoeur…  

114. PROJET DE LOI 20: ZIZANIE AU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME - Membre du Conseil du statut de la femme, la présidente du Syndicat de la fonction publique du Québec, Lucie Martineau, s'est inscrite en faux contre la position de la présidente du Conseil, Julie Miville-Dechêne, en faveur de pénalités salariales aux médecins qui n'atteindraient pas les quotas de patients demandés. Ces mesures coercitives toucheront davantage les femmes médecins…   

115. LE CSF S’ATTIRE LES FOUDRES DES FEMMES MÉDECINS - Le Conseil du statut de la femme a failli à son devoir de défendre « toutes les femmes » en appuyant le ministre Gaétan Barrette « dans son entreprise de manipulation et de dénigrement de la pratique des femmes en médecine », dénonce la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Diane Francoeur…   

116. APPUI BIEN NAÏF AU DR BARRETTE - Les femmes médecins ont raison d'être en colère contre le Conseil du statut de la femme (CSF), qui appuie le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette, même si celui-ci leur est défavorable. Toutes les Québécoises, infirmières, préposées aux bénéficiaires, secrétaires, enseignantes, avocates, mères au foyer ou coiffeuses devraient aussi être indignées et inquiètes qu'un organisme, censé défendre leurs intérêts, gobe aussi facilement le discours d'un ministre et ses promesses d'un meilleur accès au réseau de santé…  

117. GAÉTAN BARRETTE SE PORTE À LA DÉFENSE DE JULIE MIVILLE-DECHÊNE - Le ministre de la Santé, le Dr Gaétan Barrette, s'est porté, jeudi, à la défense de la présidente du Conseil du statut de la femme (CSF), Julie Miville-Dechêne, qui a donné son appui au projet de loi 20 sur les quotas de patients et les pénalités salariales aux médecins qui ne respecteraient pas ces quotas…  

118. CALMER LE JEU - Il n’est jamais drôle de se faire traiter de paresseux, mais c’est encore moins drôle quand c’est sur la base de chiffres douteux.Rien n’est tout noir ou tout blanc dans cette volonté du gouvernement libéral d’imposer aux médecins généralistes un nombre minimal de patients à voir sous peine de sanctions financières…  

119. LE MAGASIN DE PORCELAINE - La commission parlementaire sur le projet de loi 20 déposé par le ministre Gaétan Barrette a débuté cette semaine. Dans l’espoir d’améliorer l’accès aux soins de santé, le ministre entend obliger les médecins à suivre entre 1000 et 1500 patients par an sous peine de pénalités financières…  

120. RÉFORME DE LA SANTÉ EN ONTARIO : QUELLES LEÇONS POUR LE QUÉBEC? - Urgences moins engorgées, temps d'attente en baisse pour plusieurs interventions chirurgicales, dossiers médicaux électroniques et meilleur accès aux médecins de famille. Quelles leçons le Québec peut-il tirer de la réforme en santé amorcée il y a 10 ans en Ontario?...   

 

121. SANTÉ : LA FORMULE KAISER QUI INSPIRE LE MINISTRE BARRETTE - Nous sommes allés voir en quoi consiste le fameux modèle de l’entreprise américaine Kaiser Permanente, qui a inspiré dans ses réformes le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette…   

122. PROJET DE LOI 20 : LES MÉDECINS DE LA MAURICIE SE RASSEMBLENT - Une centaine de médecins de la Mauricie sont attendus mardi soir à Trois-Rivières pour discuter du projet de loi 20 déposé le 28 novembre dernier par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Le Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) fera connaître des propositions de rechange à ce projet de loi qu'elle rejette… 

123. LES QUOTAS DE PATIENTS CONTESTÉS - Le projet de loi 20 qui impose des quotas de patients aux médecins est loin de faire l'unanimité. A la clinique Quartier latin, un groupe de médecine familiale qui traite une clientèle vulnérable, on s' inquiète de l'effet de tels quotas sur l'avenir du GMF et de ses patients. Geneviève Asselin et Francyne Doyon ont rencontré les médecins qui administrent cette clinique… 

124. KAISER, LE MODÈLE BARRETTE: Maxence Bilodeau nous fait découvrir Kaiser, un fournisseur de soins de santé américain, cité en exemple par le ministre Gaétan Barrette…  

125. ENTREVUE AVEC GAÉTAN BARRETTE - À quoi ressemblera le système de santé de demain au Québec? Gaétan Barrette gagnera-t-il son pari? Le ministre répond à nos questions…  

126. LES OMNIPRATICIENS DIGÈRENT MAL LE DIAGNOSTIC DU MINISTRE BARRETTE - Le projet de loi 20 du ministre de la Santé Gaétan Barrette risque de pousser un nombre important de médecins de famille à la retraite…  

127. FORMONS PLUS DE MÉDECINS - S'il est vrai qu'il y a encore trop d'individus sans médecin de famille, que la tendance des heures travaillées des médecins généralistes est à la baisse et qu'il y a plus d'omnipraticiennes au Québec qu'ailleurs, alors pourquoi ne pas simplement former plus de médecins de famille?...   

128. «LE PROJET DE LOI 20 VA DÉSHUMANISER LA PRATIQUE DE LA MÉDECINE FAMILIALE» - «Un projet de loi 20 qui deviendrait loi et qu'on verrait évoluer pendant un an ou deux ans, avec tous les effets négatifs qui en découleraient, serait une opération de destruction massive de la médecine de première ligne. Et tout cela parce que le ministre de la Santé part d'un principe voulant que les médecins omnipraticiens du Québec travaillent moins alors qu'ils ont un comportement tout à fait identique à celui des autres médecins au Québec ou ailleurs au Canada.»…  

129. AU TOUR DES FUTURS MÉDECINS DE CONTESTER LE PROJET DE LOI 20 - Les étudiants en médecine de l'Université de Sherbrooke entendent eux aussi contester le projet de loi 20. Une journée de débrayage sera en effet proposée aux membres de l'Association générale des étudiantes et des étudiants en médecine de l'UdeS (AGEEMUS), mardi prochain…  

130. «LES QUOTAS VONT DÉNATURER LA PRATIQUE MÉDICALE» - De passage à Sherbrooke dans le cadre d’une tournée provinciale, le président de la Fédération des médecins et omnipraticiens du Québec (FMOQ), le Dr Louis Godin affirme craindre grandement les conséquences négatives du projet de loi 20 du ministre de la Santé, Gaétan Barette…  

 

131. DÉMISSION FRACASSANTE AU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME: JULIE LATOUR ÉCORCHE LA PRÉSIDENTE POUR SON APPUI AU PROJET DE LOI 20 - L’avocate Julie Latour claque la porte du Conseil du statut de la femme, dénonçant l’« asphyxie matérielle » et le « musellement intellectuel » au sein de l’organisme de promotion et de défense des droits et des intérêts des Québécoises… 

132. LA FMSQ EXIGE LE RETRAIT DU PROJET DE LOI 20 - Le conflit ouvert entre le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et les 10 000 médecins spécialistes du Québec paraît désormais inévitable, alors que ces derniers exigent le retrait pur et simple du projet de loi 20…  

133. RESTERA-T-IL DES MÉDECINS POUR NOUS SOIGNER? - Au-delà de la guerre des gros égo du CHUM et des tentatives de placement de « chums », qui ont été révélées par les médias, il est légitime de se demander si la méthode forte du docteur Barrette améliorera vraiment notre système de santé. Celui qu’Alain Dubuc surnomme le « goon » a mangé sa première dégelée. À la fin du match, je crains que les perdants soient les citoyens…  

134. LA SUCCESSEURE EN COLÈRE - Diane Francoeur, présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, ne prépare pas dans la joie et l’allégresse ses valises pour Québec afin d’aller rencontrer, mardi, son prédécesseur…  

135. ADAPTER LA PRATIQUE MÉDICALE AUX BESOINS DES PATIENTS: LE QUÉBEC N’UTILISE PAS LA CAPACITÉ QUE PEUT LUI OFFRIR SON CORPS MÉDICAL - Cela fait maintenant près de 20 ans que le système de santé a effectué le virage ambulatoire ayant mené à la mise à la retraite de plusieurs centaines de médecins et d’infirmières. Depuis, nous avons ouvert les portes de nos facultés de médecine et avons investi plusieurs milliards de dollars dans la rémunération des médecins. Collectivement, nous avons effectué le rattrapage et reconnu le travail des médecins à sa juste valeur en ajustant leur revenu à ce qui se donne ailleurs au Canada…  

136. BARRETTE DOIT CESSER DE RÉFORMER LE SYSTÈME DE SANTÉ À LA PIÈCE, DIT LA CSN - En ne donnant pas de vue d'ensemble, le ministre ne dit pas où il veut en venir. Telle est la conclusion du mémoire que la Centrale des syndicats nationaux (CSN) déposera mercredi à la Commission de la santé et des services sociaux, dans le cadre des consultations tenues sur le projet de loi 20…  

137. MÉMOIRE SUR LA PREMIÈRE PARTIE DU PROJET DE LOIN° 20 - ASSURER L’ACCÈS: 10 propositions pour vraiment améliorer l’accès aux services de première ligne. Mémoire de Médecins québécois poru le régime public - MQRP...  

138. ADAPTER LA MÉDECINE COMMENCE PAR LE RÉALISME - L'auteur réagit à la lettre du ministre de la Santé Gaétan Barrette, « Adapter la pratique médicale aux besoins des patients », publiée hier…  

139. SANTÉ: LES MÉDECINS SPÉCIALISTES DÉNONCENT LE PROJET DE LOI « MATRAQUE » DE GAÉTAN BARRETTE - Pour la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), « rien ne justifie l'adoption du projet de loi 20 et l'approche méprisante qu'il préconise envers les médecins ». En d'autres mots, la FMSQ réclame du ministre de la Santé qu'il renonce à son «projet de loi matraque»… 

140. PROJET DE LOI 20: LES MÉDECINS SPÉCIALISTES EXIGENT QUE BARRETTE RECULE - Un conflit ouvert paraît désormais inévitable entre le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et les 10 000 médecins spécialistes du Québec, qui exigent le retrait pur et simple du projet de loi 20…  

 

141. LES MÉDECINS SPÉCIALISTES EXIGENT LE RETRAIT DU PROJET DE LOI 20 - Le conflit ouvert entre le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et les 10 000 médecins spécialistes du Québec paraît désormais inévitable, alors que ces derniers exigent le retrait pur et simple du projet de loi 20…  

142. LES MÉDECINS SPÉCIALISTES DÉNONCENT LE PROJET DE LOI « MATRAQUE » DE BARRETTE - Pour la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), « rien ne justifie l'adoption du projet de loi 20 et l'approche méprisante qu'il préconise envers les médecins ». En d'autres mots, la FMSQ réclame du ministre de la Santé qu'il renonce à son « projet de loi matraque »…  

143. DE GRAVES CONSÉQUENCES POUR LES MÉDECINS DE FAMILLE DU CHU DE QUÉBEC - Monsieur le ministre, Profitant de cette importante consultation publique proposant d'importants changements législatifs sur l'organisation du système de santé et de la pratique médicale, les membres du département de médecine familiale du CHU de Québec souhaitent vous adresser leurs préoccupations majeures sur l'impact de la restructuration en cours du réseau par votre gouvernement…  

144. DUEL ÉPIQUE POUR UNE RÉFORME CONDAMNÉE - Ils ont beau clamer de part et d’autre qu’ils souhaitent trouver des solutions pour améliorer l’accès aux soins de santé, c’est une véritable guerre ouverte que se sont livrée la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Diane Francoeur, et son prédécesseur, le ministre de la Santé Gaétan Barrette… http://www.ledevoir.com/societe/sante/434732/projet-de-loi-20-duel-medic...

145. BRAS DE FER EN VUE ENTRE BARRETTE ET LES MÉDECINS - De passage en commission parlementaire hier, la Fédération des médecins spécialistes a donné la dimension de l'écart qui la sépare du ministre, qualifiant son projet de loi 20 de "méprisant et de matraque" . Le ton des échanges était glacial, les répliques … 

146. PLUS DE SOINS EN PÉRIODE D'AUSTÉRITÉ: BARRETTE TROMPE LES CITOYENS - Le ministre Gaétan Barrette trompe la population en faisant miroiter un plus grand accès à un médecin ou aux salles d'opération dans une période d'austérité…   

147. LA SIMPLICITÉ VOLONTAIRE DU MINISTRE GAÉTAN BARRETTE - Le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette est fortement contesté par les médecins. Avec raison, explique le docteur Alain Vadeboncœur, qui dresse un large portrait des enjeux…  

148. DES MÉDECINS TROP AUTONOMES - À faire les manchettes pour les mauvaises raisons, le ministre Gaétan Barrette en est venu à faire oublier un aspect positif de sa réforme. Les médecins devront désormais rendre des comptes à leur employeur: le ministère de la Santé. On les obligera à livrer la marchandise et, donc, à voir plus de patients. Comme n’importe quel employé, dans n’importe quelle entreprise…  

149. PROJET DE LOI 20: LES MÉDECINS DE FAMILLE EN PLEIN RECRUTEMENT DE NOUVEAUX PATIENTS - La menace du projet de loi 20 qui veut obliger les médecins de famille à suivre un minimum de patients semble déjà porter ses fruits, alors que les deux derniers mois ont été les plus productifs de l’année pour la prise en charge de nouveaux cas…  

150. PROCRÉATION ASSISTÉE : UN PROGRAMME PRÉCIEUX - L’étude du projet de loi 20 par l’Assemblée nationale ramène à l’avant-scène l’intention du gouvernement libéral de mettre fin au programme québécois qui couvre la procréation assistée. C’est la dernière occasion pour ceux qui tiennent à cette mesure de se faire entendre et pour le ministre de la Santé de corriger une intervention qui serait malheureuse…  

 

151. DES QUOTAS MODULÉS EN FONCTION DE LA VULNÉRABILITÉ - Les médecins de famille dont la clientèle est vulnérable devront suivre moins de patients…  

152. LES MÉDECINS DEVRONT SUIVRE 1500 PATIENTS: LES OMNIPRATICIENS AYANT ENTRE 25 ET 34 ANS DE PRATIQUE DEVRONT RESPECTER CETTE DIRECTIVE SOUS PEINE DE SANCTION SALARIALE - Fini la récréation pour les médecins de famille. Ils devront suivre un minimum de 1512 patients à défaut de quoi leur salaire sera amputé…  

153. QUOTAS DE PATIENTS: BARRETTE NE DOIT PAS S'ENTÊTER, DISENT LES MÉDECINS - «Le ministre de la Santé a deux choix : ou bien il marche avec nous autres ou il continue à s'entêter avec une solution qui n'arrivera à rien.»…  

154. LES OMNIPRATICIENS VEULENT NÉGOCIER EN PRIVÉ: LA FÉDÉRATION REPRÉSENTANT LES MÉDECINS GÉNÉRALISTES ESPÈRE AINSI ÉVITER LA VOIE LÉGISLATIVE - Au-delà du spectacle de la commission parlementaire, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) souhaite négocier en privé une réorganisation du travail qui permettra de remédier au problème d’accès en remplacement du projet de loi 20…  

155. LA FMOQ S'OPPOSE À BARRETTE ET PRÉSENTE SES SOLUTIONS - La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) soutient être en mesure de garantir un meilleur accès de la population aux médecins de famille, si le ministre Gaétan Barrette accepte d'en discuter plutôt que de s'entêter à privilégier une approche coercitive avec le projet de loi 20…  

156. BRAS DE FER EN VUE ENTRE LE MINISTRE BARRETTE ET LES MÉDECINS - Le conflit larvé opposant les médecins spécialistes au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, au sujet du projet de loi 20 tourne à l'affrontement…  

157. PROJET DE LOI 20: LES MÉDECINS LÂCHENT DU LEST - La tension a diminué d'un cran, jeudi, entre le ministre Gaétan Barrette et les médecins de famille. Après des mois d'échanges acerbes, le ministre a vu une première avancée, jeudi, en commission parlementaire, pour en arriver à une entente avec les médecins de famille et éviter l'imposition de quotas de patients et de pénalités salariales…  

158. LES MÉDECINS DE FAMILLE PRÉSENTENT UN PLAN D’ACTION - La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec a présenté mercredi matin aux médias un plan d’action pour améliorer l’accès aux médecins de famille, qui se veut une solution de remplacement au projet de loi 20…  

159. PROJET DE LOI 20: BARRETTE EXIGE DES GARANTIES DES OMNIPRATICIENS - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a exigé, jeudi, que les omnipraticiens offrent des garanties fermes quant aux volumes de patients qu'ils étaient prêts à suivre…  

160. BARRETTE VEUT DES GARANTIES DE PRODUCTIVITÉ DES OMNIPRATICIENS - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a exigé, jeudi, que les omnipraticiens offrent des garanties fermes quant aux volumes de patients qu'ils étaient prêts à suivre…  

 

161. L’AVORTEMENT DANS LA MIRE DE BARRETTE: QUÉBEC VEUT RESTREINDRE LE NOMBRE D’INTERRUPTIONS DE GROSSESSE RÉALISÉES PAR LES MÉDECINS - Le ministre de la Santé Gaétan Barrette va limiter le nombre d’avortements pratiqués par les médecins québécois. Dans un document de travail ministériel, on apprend aussi que les avortements ne seront plus considérés comme des activités médicales prioritaires (AMP), ce qui entraînera la fermeture de cliniques et limitera l’accès aux soins…  

162.DROIT À L’AVORTEMENT : AUCUN RECUL N’EST TOLÉRABLE - Le Conseil du statut de la femme demande au ministre de la Santé et des Services sociaux de revoir le projet de règlement accompagnant le projet de loi 20, afin d’assurer que les médecins pratiquant des avortements et faisant de la planification familiale soient exemptés de la réforme…  

163. DEUX JOURS POUR CORRIGER LE SYSTÈME DE SANTÉ - Excédés par les manoeuvres employées par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, les membres d’un collectif de 450 médecins proposent la tenue d’un sommet sur l’avenir du réseau de la santé du Québec. Une rencontre de deux jours à laquelle seront conviés professionnels de la santé et simples citoyens…  

164. LA FABLE DE LA BARRETTE - Je suis médecin de famille en milieu rural depuis 25 ans. Tout ce qui se dit et se trame sur ma profession depuis l'entrée en fonction du Dr Barrette commence à inquiéter…  

165. DOCTEUR BARRETTE: UTILISER LES STATISTIQUES EN LES INTERPRÉTANT - Le ministre Barrette profite de la commission parlementaire sur le projet de loi 20 pour continuer à insister sur le manque de productivité des médecins omnipraticiens. Il a même fourni dans La Presse du 17 mars 2015 (section Débats : «Adapter la pratique aux besoins») des statistiques pour expliquer son argumentaire…  

166. PROCRÉATION ASSISTÉE: MANIFESTATION CONTRE LES COUPES - Des dizaines de personnes ont manifesté leur colère contre les restrictions imposées par le projet de loi 20 du ministre de la Santé Gaétan Barrette concernant le programme de procréation assistée…  

167. ENTRE LE STATU QUO ET LE CHAOS - Depuis des mois, les médecins, tant spécialistes que généralistes, dénonçaient avec vigueur le projet de loi 20 (PL20) qui leur impose des quotas de patients. Dénoncer, c'est bien beau. Mais on se demandait ce qu'ils pourraient proposer pour résoudre le problème réel du manque de médecins de famille, s'ils voulaient éviter cette loi…  

168. QUOTAS DE PATIENTS: HÉBERT CONTREDIT BARRETTE - Le ministre Gaétan Barrette fait fausse route en voulant bulldozer les médecins, selon l'ex-ministre péquiste de la Santé, le Dr Réjean Hébert. Il est convaincu que son successeur n'arrivera pas à mettre au pas les docteurs…  

169. PROJET DE LOI 20: UN PROBLÈME D'ACCÈS... À LA DÉMOCRATIE - Le projet de loi (PL) 20 sur l'accès à des services médicaux et à la procréation médicalement assistée présente, par sa forme, un certain nombre d'éléments inusités dans nos us et coutumes démocratiques.  Il couvre deux sujets distincts, il renie des ententes dûment signées par le gouvernement, il confère au ministre des pouvoirs démesurés et il sert d'arme de négociation.  Par ce projet de loi, le gouvernement dénature le rôle du pouvoir législatif et brime la démocratie…  

170. LES INFIRMIÈRES RÉCLAMENT PLUS DE POUVOIRS: DE NOMBREUX SOINS DE SANTÉ PEUVENT ÊTRE OFFERTS SANS PASSER PAR UN MÉDECIN, AFFIRME LA FIQ - Pour améliorer l’accès des Québécois aux soins de santé, nul besoin d’imposer des quotas aux médecins ou d’autres mesures coercitives du genre, croit la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ). L’organisation syndicale demandera plutôt au gouvernement de donner davantage de pouvoir aux infirmières, quitte à en arracher quelques-uns aux médecins, a appris Le Devoir…  

 

171. LES INFIRMIÈRES VEULENT PLUS DE RESPONSABILITÉS POUR ALLÉGER LA TÂCHE DES MÉDECINS - Les infirmières proposent une petite révolution pour améliorer l'accès aux soins de santé : plutôt que d'imposer plus de travail aux médecins, elles proposent qu'on leur confère plus de responsabilités…  

172. LE PROJET DE LOI 20 COULERAIT LA PROCRÉATION ASSISTÉE - Le projet de loi 20 du ministre Barrette qui vise à modifier le programme de procréation assistée mènerait à sa perte, selon un médecin du CHUM qui l’a défendu en commission parlementaire, hier…  

173. LE PROJET DE LOI 20 NE RÈGLERA PAS LE PROBLÈME D’ACCESSIBILITÉ, CROIENT DEUX MÉDECINS - Le projet de loi 20 défendu par le ministre de la Santé Gaétan Barrette ne règlera en rien le problème de l’accessibilité aux soins de première ligne, selon deux médecins de famille de la Rive-Sud de Montréal, qui ne croient pas en la pertinence de l’imposition de quota de patients aux médecins…  

174. LE QUÉBEC, BASTION DE LA RÉMUNÉRATION À L'ACTE DES MÉDECINS - Le commissaire à la santé, Robert Salois, a déploré, mardi, que le Québec soit «le bastion de la rémunération à l'acte au Canada et parmi plusieurs pays»…  

175. DES EXIGENCES RAISONNABLES - Les médecins jouissent de conditions de travail privilégiées accompagnées de revenus supérieurs à la moyenne, desquelles découlent des obligations…  

176. C'EST LA FAUTE DE L'HIVER, PEUT-ÊTRE - Il est temps que ce putain d'hiver finisse. Ma résistance s'amenuise, cette résistance à tout ce que d'ordinaire j'arrive à tolérer avec un tiers de sourire. Je ploie, c'est le froid…  

177. PLUS DE SOUPLESSE, MÊME OBJECTIF - Beaucoup de travail reste à faire pour aplanir les complexités et les imprécisions du projet de loi 20, dont l’objectif est de favoriser la prise en charge des Québécois par un médecin de famille. L’accès à l’avortement, qui s’est retrouvé cette semaine au cœur d’une tempête qui n’avait pas lieu d’être, l’illustre bien…

178. HALTE AUX QUOTAS SUR LES AVORTEMENTS: UN GROUPE DE FEMMES MÉDECINS S’ÉLÈVE CONTRE LE PROJET DE LOI 20 - Ne se disant pas satisfait des explications et des « belles paroles » du ministre de la Santé Gaétan Barrette, un groupe de femmes médecins lui demande de s’engager officiellement à retirer les quotas sur les avortements pour assurer « un accès sans limites » à l’avortement…   

179. LA LETTRE DU GROUPE DES FEMMES MÉDECINS : LE DROIT À L'AVORTEMENT EST TOUJOURS COMPROMIS! LES QUOTAS NE SONT PAS RETIRÉS! - Nous sommes très préoccupés par le projet de loi 20 qui menace sérieusement le droit des femmes d’avoir accès à l’avortement…  

180. UN PROJET DE SOCIÉTÉ : LES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE -  Au Québec, nous vivons un paradoxe où l'investissement de plusieurs milliards de dollars dans de grands centres hospitaliers avec de nombreux excédents de coûts dépasse largement celui accordé aux soins de première ligne dans la communauté, alors que plusieurs peinent à voir un médecin…  

 

181. LES DESSOUS DU PROJET DE LOI 20 - Et s'il est vrai que le ministre Barrette connaît bien le réseau de la santé, il est aussi vrai qu'il connaît autant la politique, que c'est un homme de paroles. Et si la réforme qu'il martèle sur toutes les ondes médiatiques n'avait pas comme but visé le saint objectif de l'accessibilité comme il l'entend mais bel et bien un autre objectif?... 

182. HALTE AUX QUOTAS SUR LES AVORTEMENTS: UN GROUPE DE FEMMES MÉDECINS S’ÉLÈVE CONTRE LE PROJET DE LOI 20 - Ne se disant pas satisfait des explications et des « belles paroles » du ministre de la Santé Gaétan Barrette, un groupe de femmes médecins lui demande de s’engager officiellement à retirer les quotas sur les avortements pour assurer « un accès sans limites » à l’avortement…   

183. LA LETTRE DU GROUPE DES FEMMES MÉDECINS : LE DROIT À L'AVORTEMENT EST TOUJOURS COMPROMIS! LES QUOTAS NE SONT PAS RETIRÉS! - Nous sommes très préoccupés par le projet de loi 20 qui menace sérieusement le droit des femmes d’avoir accès à l’avortement…  

184. QUOTAS D’AVORTEMENTS: LA FFQ N’EST PAS RASSURÉE - Bien qu’elle salue la réaction du gouvernement Couillard dans le dossier du droit à l’avortement, la Fédération des femmes du Québec (FFQ) n’est « pas du tout rassurée » par les explications du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, au sujet des quotas…   

185. UN PROJET DE SOCIÉTÉ : LES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE -  Au Québec, nous vivons un paradoxe où l'investissement de plusieurs milliards de dollars dans de grands centres hospitaliers avec de nombreux excédents de coûts dépasse largement celui accordé aux soins de première ligne dans la communauté, alors que plusieurs peinent à voir un médecin…  

186. LES DESSOUS DU PROJET DE LOI 20 : A-T-IL UN AGENDA CACHÉ? - Et s'il est vrai que le ministre Barrette connaît bien le réseau de la santé, il est aussi vrai qu'il connaît autant la politique, que c'est un homme de paroles. Et si la réforme qu'il martèle sur toutes les ondes médiatiques n'avait pas comme but visé le saint objectif de l'accessibilité comme il l'entend mais bel et bien un autre objectif?...  

187. PROJET DE LOI 20 : CRAINTE D’UN EXODE DES JEUNES MÉDECINS - L’association qui représente les 3700 étudiants en médecine du Québec s’inquiète entre autres d’un possible exode des médecins de famille vers d’autres provinces canadiennes à cause du projet de loi 20…  

188. LE GRAND DILEMME: ENTRE QUOTAS ET MISSION: LE PROJET DE LOI 20 MET EN PÉRIL L’EXISTENCE MÊME DE L’ACTUEL - Lorsque la clinique l’Actuel est devenue un groupe de médecine familiale en 2005, le ministre de la Santé et des Services sociaux de l’époque, le Dr Philippe Couillard, a reconnu qu’il s’agissait d’un groupe de médecins de famille (GMF) spécialisé dans le traitement du VIH, des hépatites et des infections transmissibles sexuellement. Aujourd’hui, le projet de loi 20 met en péril l’existence même de ce centre, et de plusieurs autres, qui ont mis des années à développer avec succès une approche de la santé, holistique et multidisciplinaire pour les personnes vulnérables, discriminées, en marge des corridors institutionnels de soins, comme le préconise l’Organisation mondiale de la santé depuis près de 20 ans… L’approche de l’Actuel est reconnue internationalement. Et au Québec ?...   

189. PROJET DE LOI 20 : DES MÉDECINS SONNENT L’ALARME - Départ à la retraite précipité, diminution des élèves en médecine familiale, déshumanisation de la médecine; les médecins de la région sonnent l’alarme. C’est pourquoi plusieurs d’entre eux ont formé un regroupement afin de s’opposer au projet de loi 20…  

190. CSSS JARDINS-ROUSSILLON: DES MÉDECINS DÉNONCENT LA LOI DU SILENCE - L’ex-ministre de la Santé Claude Castonguay y voit le symptôme du climat d’«insécurité» qui règne actuellement dans le réseau de la santé. Pour des raisons politiques, la direction du centre de santé et de services sociaux (CSSS) Jardins-Roussillon en Montérégie a refusé à ses médecins de se faire accompagner par des journalistes pour témoigner de leur pratique. Une décision qui témoigne du climat « d’insécurité » dans le réseau depuis l’arrivée du ministre Gaétan Barrette, estime l’ex-ministre Claude Castonguay…  

 

191. SAGES-FEMMES SOUS EMBARGO - Dans la foulée du projet de loi 20, qui vise à imposer un minimum de patients à chaque médecin, le ministre de la Santé encourage ces derniers à déléguer davantage. Il souhaite notamment que les suivis de grossesse qui ne sont pas à risque puissent être faits par les infirmières et les sages-femmes. Or les listes d’attente pour avoir une sage-femme au Québec sont longues et les maisons de naissance, encore bien peu nombreuses. La demande est-elle réaliste ?...  

192. SOMMET POUR CONTRER LA RÉFORME DU MINISTRE BARRETTE - Un sommet réunissant des personnalités importantes du milieu de la santé, notamment le père de l'assurance-maladie, Claude Castonguay, le fondateur de la clinique L'Actuel, le Dr Réjean Thomas et l'ex-président de l'Agence de la santé de Montréal, David Levine, se tiendra EN MAI à Montréal. L'objectif de cette rencontre, à laquelle la population est invitée à participer, est de proposer des solutions pour améliorer l'accès aux soins de santé au Québec, sans passer par le projet de loi 20…  

193. PROJET DE LOI 20: DES MÉDECINS EN CROISADE CONTRE LA RÉFORME BARRETTE - Les médecins de famille reviennent à la charge contre le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette. Ils viennent de créer le Regroupement des omnipraticiens pour une médecine engagée et tiendront un sommet les 9 et 10 mai à Montréal…  

194. NOUS VOUS INVITONS À LIRE NOTRE DÉCLARATION DE VALEURS ET APPUYER CELLE-CI COMME DES CENTAINES DE MÉDECINS DU QUÉBEC… 

195. DR BARRETTE, PENSEZ À LONG TERME! - Cher Dr Barrette, Je suis médecin de famille en région. Je fais du bureau, de l'urgence, j'enseigne aux étudiantes en médecine. Je suis inquiet. Depuis votre nomination comme ministre, je crains la dévalorisation de la médecine familiale. Je m'en fais pour la santé des Québécois en région, là où le médecin de famille exerce un rôle central, au bureau comme à l'hôpital…  

196. LES MÉDECINS ONT TOUJOURS LA COTE - Dans le contexte où la grogne envers les médecins semble avoir pris de l'ampleur au Québec au cours des derniers mois, un nouveau sondage vient démontrer que la confiance est encore très élevée envers cette profession…  

197. CLIVAGE ENTRE LES PERCEPTIONS DES MÉDECINS ET LA POPULATION - Alors que les médecins du Québec se disent très ouverts aux changements, la population n’en croit rien, révèle un sondage mené pour le compte de l’Association médicale du Québec (AMQ), qui tient aujourd’hui et demain son congrès annuel à Montréal…  

198. GROUPES DE MÉDECINE DE FAMILLE: BARRETTE RÉGLEMENTERA - D'ici peu, le Québec sera «quadrillé de groupes de médecine de famille» (GMF), et la répartition des omnipraticiens dans les régions se fera en fonction de la présence de ces groupes, a annoncé le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, vendredi…  

199. GAÉTAN BARRETTE SOUHAITE QUE TOUS LES JEUNES MÉDECINS AILLENT EN GMF - Le ministre de la Santé souhaite que tous les omnipraticiens qui sortent de l’école se joignent à un Groupe de médecine de famille afin que le Québec soit «quadrillé» de spécialistes en santé…  

200. MIEUX SERVIR LES PATIENTS - Dans Côte-des-Neiges, un groupe de médecine familiale semble avoir trouvé la solution pour augmenter la productivité des médecins et donner plus de service aux patients : le travail d'équipe. Patrice Roy est allé à leur rencontre…  

 

201. DES QUOTAS POUR LES SOINS À DOMICILE - Les soins à domicile seront compromis si le projet de loi 20 est adopté tel quel, dénoncent des médecins oeuvrant dans le secteur. Non seulement ces soins ont mystérieusement disparu de la liste des activités prioritaires reconnues dans le dernier document de travail ministériel, mais en plus, on impose un quota aux médecins qui les donnent, ce qui fait craindre le pire à certains…  

202. LA MÉDECINE FAMILIALE A LA COTE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS - La médecine familiale n’a jamais été aussi populaire auprès des étudiants québécois en médecine si l’on en juge par le nombre de postes de résidence comblés pour la prochaine année, qui sont maintenant à égalité avec ceux en médecine spécialisée…  

203. QUAND LES MÉDECINS ARRIVENT BONS DERNIERS - Mon dentiste a une adresse courriel, mon ostéopathe, ma massothérapeute, mon spécialiste financier, mon notaire, les avocats, les professeurs, les comptables, les restaurateurs, etc. Ils utilisent tous les courriels dans le cadre de leur travail… 

204. FÉCONDATION IN VITRO: DES CLINIQUES AMÉRICAINES COURTISENT LES QUÉBÉCOIS - Si Québec abandonne le programme de procréation assistée, comme prévu dans le projet de loi 20, plusieurs couples québécois se rendront dans l'une des dizaines de cliniques américaines offrant ces traitements le long de la frontière et dont certaines ne se gênent pas pour courtiser les patients de la province, craint l'Association des couples infertiles du Québec (ACIQ)…  

205. DES MÉDECINS QUITTENT LE SYSTÈME DE SANTÉ PUBLIC - Près de 40 médecins de famille ont déserté le système de santé public québécois depuis un an afin de grossir les rangs du privé, a appris TVA Nouvelles. Au cours du dernier mois seulement, une dizaine d'entre eux ont fait le saut dans le privé… 

206. DEPUIS UN AN: 40 MÉDECINS DE PLUS SONT PASSÉS AU PRIVÉ - Près de 40 médecins de famille ont déserté le système de santé public québécois depuis un an afin de grossir les rangs du privé, a appris TVA Nouvelles. Au cours du dernier mois seulement, une dizaine d'entre eux ont fait le saut dans le privé…  

207. QUOTAS DE PATIENTS: «DISCUSSIONS CONSTRUCTIVES» AVEC LES MÉDECINS - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a entrepris des négociations avec les représentants de médecins de famille tout en conservant la possibilité de faire adopter le projet de loi 20 sur les quotas de patients et des pénalités salariales…  

208. LE MINISTRE BARRETTE ASSURE QU’IL FERA TOUT POUR SAUVER LA CLINIQUE MÉDICALE DE NEUFCHÂTEL - Le ministre Gaétan Barrette assure qu’il fera tout en son pouvoir pour sauvegarder la clinique médicale de Neufchâtel, à Québec…  

209. PROJET DE LOI 20 - LES SOINS À DOMICILE ET LES SOINS PALLIATIFS NE SONT PAS MENACÉS - Contrairement à ce qui est affirmé dans l'édition du 23 avril 2015 du quotidien Le Devoir, les pondérations et équivalences proposées dans le document d'orientation du projet de loi 20 publié le 18 mars dernier ne visent pas à limiter le nombre de patients vu en soins à domicile ou en soins palliatifs…  

210. LE SUMMUM DU MÉPRIS: LES QUOTAS IMPOSÉS PAR LA LOI 20 SERONT INATTEIGNABLES POUR BEAUCOUP DE MÉDECINS DE FAMILLE - Je suis médecin de famille depuis plus de 30 ans et j’ai rarement ressenti autant de mépris dans les médias à l’endroit de ma profession. La loi 20, qui passera sans doute sous bâillon, ce printemps, est le summum du mépris envers les médecins de famille…

 

211. SOMMET  SUR LA SANTÉ – ENTREVUE AVEC UN REPRÉSENTANT DU ROME…  

212. ACCESSIBILITÉ AUX SOINS: LES PROFESSIONNELS VEULENT LE RETRAIT DU PROJET DE LOI 20 - Au terme de leur sommet du week-end à Montréal, quelque 280 professionnels de la santé du Québec se sont engagés à améliorer l'accessibilité aux soins. Ils demandent au gouvernement de retirer le projet de loi 20 qui, selon eux, ne répond pas à ces objectifs d'accessibilité…  

213. 280 PROFESSIONNELS RÉCLAMENT LE RETRAIT DE LA LOI 20: SELON EUX, LA RÉFORME DU GOUVERNEMENT COUILLARD NE RÉPOND PAS AUX OBJECTIFS D’ACCESSIBILITÉ AUX SOINS - Au terme de leur sommet du week-end à Montréal, quelque 280 professionnels de la santé du Québec se sont engagés à améliorer l’accessibilité aux soins. Ils demandent au gouvernement de retirer le projet de loi 20 qui, selon eux, ne répond pas à ces objectifs d’accessibilité…  

214. 12 SOLUTIONS POUR AMÉLIORER L’ACCÈS AUX SOINS - À l’issue Sommet sur l’accessibilité aux soins de santé qui avait lieu ce week-end à Montréal, 280 médecins, infirmières, pharmaciens et étudiants se sont engagés à mettre en place des actions basées sur la collaboration entre les différents professionnels de la santé…  

215. GAÉTAN BARRETTE PAS IMPRESSIONNÉ PAR LES PROPOSITIONS DU SOMMET SUR L'ACCESSIBILITÉ À LA SANTÉ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec n'est pas impressionné des propositions faites par les quelque 300 participants à un sommet sur l'accessibilité au système de santé qui se tenait ce week-end à Montréal…  

216. BARRETTE PAS IMPRESSIONNÉ PAR LES PROPOSITIONS DU SOMMET SUR L'ACCESSIBILITÉ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec n'est pas impressionné par les propositions faites par les quelque 300 participants à un sommet sur l'accessibilité au système de santé qui se tenait ce week-end à Montréal…  

217. PROJET DE LOI 20: « MA CIBLE EST DE 4000 VISITES ANNUELLES PAR MÉDECIN » - LE MINISTRE BARRETTE - (98,5 FM) - Quelques centaines de personnes sont réunies à Montréal ce week-end pour trouver des solutions de rechange au projet de loi 20. Ce dernier vise l'amélioration de l'accessibilité à un médecin en leur imposant des pénalités financières s'ils ne respectent pas les quotas de patients. Le ministre de la Santé et des Services sociaux s'est fixé un objectif de 4000 visites annuelles par médecin…  

218. SOMMET SUR LA SANTÉ (98,5 FM) – ENTREVUE DAVID LEVINE - Ex-PDG de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. 2 jours pour améliorer le système de santé. Un sommet qui réuni 450 médecins se tient aujourd'hui et demain à Montréal…  

219. SOMMET SUR LA SANTÉ (98,5 FM) - ENTREVUE DR GAÉTAN BARRETTE - Ministre de la Santé et des Services Sociaux du Québec Le Regroupement des omnipraticiens pour une médecine engagée a organisé, en fin de semaine, un Sommet sur l'Accessibilité aux soins de santé.  

220. M. BARRETTE, POURQUOI N’AGISSEZ-VOUS PAS ? IL SEMBLE ÊTRE PLUS RENTABLE POLITIQUEMENT DE TAPER SUR LA TÊTE DES MÉDECINS QUE DE RESPONSABILISER LES PATIENTS - Monsieur le ministre, Vous dites ne pas être impressionné par les 12 propositions du Regroupement des omnipraticiens pour une médecine engagée (ROME) pour tenter de rendre accessible aux malades les services qui leur sont nécessaires…  

 

221. LES PATIENTS ORPHELINS ONT DOUBLÉ À QUÉBEC - Dans la grande région de Québec, plus de 40 200 patients orphelins attendent d’être référés à un médecin de famille, ce qui est plus du double de l’an dernier, à pareille date…  

222. LES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DOIVENT EN FAIRE PLUS - Voilà qui risque de donner des munitions au ministre de la Santé et aux infirmières, qui souhaiteraient administrer plus de soins à la place des médecins. Un sondage, commandé par la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), révèle qu'une forte majorité de Québécois réclament une plus grande interdisciplinarité dans le système de la santé. Une proportion importante des mille répondants demande aussi aux professionnels de toutes les catégories d'en faire plus… 

223. IL DIT N'IMPORTE QUOI ET IL SE CROIT - Pour le docteur Gaétan Barrette, notre omnipotent ministre de la Santé et des Services sociaux, s'il y a des désordres sociaux au Québec, c'est la faute au Parti québécois…   

224. À PROPOS DE DÉRIVES - Je désire appuyer le contenu de l’article de M. Nicolas Bergeron sur les dérives éthiques du projet de loi 20, publié le 10 mai et qui met le doigt sur les dérives actuelles du gouvernement du Québec concernant notre système de santé, dont voici un extrait : « Un système de santé qui s’intéresse davantage aux traitements qu’à la prévention et à la promotion de la santé ne peut s’enorgueillir d’efficience à long terme. » J’ajouterai qu’on assiste ici à un spectacle d’apprentis sorciers, des gens qui estiment que le système de la santé doit se résumer à un traitement individuel par le médecin et son équipe. Selon eux, la planification régionale, ça n’a aucune utilité, c’est alourdir la fonction publique, sans rien donner de plus aux patients…  

225. MÉDECIN DE FAMILLE: UNE FAUSSE RÉALITÉ - Monsieur le ministre de la Santé et des Services sociaux, Depuis quelque temps, je réfléchis beaucoup au système de santé québécois et particulièrement à la notion de médecin de famille. J'aimerais vous partager ma réflexion…  

226. BARRETTE BOUDE L’ASSOCIATION DES CLINIQUES MÉDICALES - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a fait faux bond aux 250 membres de l’Association des cliniques médicales du Québec (ACMQ) venus l’entendre vendredi soir à Laval, sans donner d’explications ni déléguer de représentant, suscitant questions et déception…  

227. ÇA PASSE OU ÇA CASSE ENTRE LES MÉDECINS ET LE MINISTRE GAÉTAN BARRETTE: LES NÉGOCIATIONS ENTRE LA FMOQ ET LE MINISTRE GAÉTAN BARRETTE EN SONT RENDUES À UN POINT TOURNANT. - En santé, le sujet de l’heure pour les médecins est le projet de loi 20 (PL20). Ce qui va se passer dans les prochaines semaines sera déterminant pour eux, mais aussi pour les patients, le système de santé et même le gouvernement. Voilà un bon moment pour faire le point…  

228. BARRETTE MISE SUR LE PROJET DE LOI 20 - Le projet de loi sur l'accès aux soins médicaux sera la réponse du gouvernement pour réduire l'attente des patients cancéreux pour une chirurgie, promet le ministre de la Santé, Gaétan Barrette…  

229. FRAIS: BARRETTE AMENDERA LE PROJET DE LOI 20 - Le projet de loi 20 sera amendé de manière à contrecarrer toute tentative des médecins d'imposer des frais aux patients cherchant à obtenir une consultation sans délai dans une clinique publique…  

230. BARRETTE SUR LA DÉFENSIVE À PROPOS DE L’ATTENTE À L’HÔPITAL - Le projet de loi sur l’accès aux soins médicaux sera la réponse du gouvernement pour réduire l’attente des patients cancéreux pour une chirurgie et dans les urgences des hôpitaux, promet le ministre de la Santé Gaétan Barrette…  

 

231. BARRETTE SÉVIRA CONTRE LES MÉDECINS QUI MONNAYENT DES PASSE-DROITS - Le projet de loi 20 sera amendé de manière à contrecarrer toute tentative des médecins d'imposer des frais aux patients cherchant à obtenir une consultation sans délai dans une clinique publique…

232. LES RESTRICTIONS LES PLUS CONTROVERSÉES ABANDONNÉES: BARRETTE LÂCHE DU LEST SUR LA PROCRÉATION ASSISTÉE - Gaétan Barrette lâche du lest et laisse tomber les restrictions les plus controversées au programme de procréation assistée… 

233. PROCRÉATION ASSISTÉE: BARRETTE ABANDONNE DES BALISES CONTROVERSÉES - Les femmes de plus de 42 ans pourront finalement avoir accès aux services de procréation assistée sous certaines conditions. Et Québec n'exigera pas aux couples trois ans de rapports sexuels avant de pouvoir recourir à la fécondation in vitro…   

234. POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE TROUVER UN MÉDECIN DE FAMILLE ? - David Levine a dirigé plusieurs hôpitaux, dont l'hôpital NotreDame, ainsi que l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. Il a publié cette semaine un nouveau libre, Santé et politique – Un point de vue de l'intérieur, dont voici quelques extraits…  

235. MIEUX DISTRIBUER LES OUTILS - Un médecin généraliste a besoin de certains outils diagnostiques pour cerner correctement les problèmes d'un patient dans des délais opportuns…  

236. LES MURS CORPORATISTES DU MONDE MÉDICAL - Le ministre Gaétan Barrette claironnait que « tout avait été essayé », que « ça n’avait pas marché » et que la solution se trouvait du côté des quotas de pratique pour les médecins. En conclusion des négociations conduites en toute discrétion, il nous annonce maintenant un retour à ce qui n’a pas marché dans le passé : des activités médicales particulières en proportions différentes, un acte de foi envers des engagements dont l’impact incertain sera difficile à chiffrer, à mesurer et objet constant d’argumentation, encore des projets de structures à bâtir. Il légitime le tout en proclamant « son écoute des experts dans le domaine »… ses collègues médecins…  

237. JE MÉRITE MON SALAIRE - Je suis vraiment tannée de me faire rabaisser chaque jour dans les journaux. Je suis moi-même médecin de famille et, contrairement aux mythes véhiculés dans la presse, je continue de prendre des patients sur la liste des patients orphelins, tout en assurant leur suivi dans un délai raisonnable...

238. OUVERTURE DES GMF LE SOIR ET LE WEEK-END : L'OPPOSITION VEUT DES GARANTIES - Le doute est semé quant à savoir si les cliniques dirigées par des groupes de médecine familiale (GMF) vont accueillir des patients le soir et le week-end, une fois la loi 20 adoptée.

239. TROUVER UN MÉDECIN DE FAMILLE AU QUÉBEC : TOUJOURS AUSSI DIFFICILE - 25 % des Québécois n'ont pas de médecin de famille, et le Québec continue d'être la province au pays où il y a le plus de personnes qui s'en cherchent un… 

240. ET SI LE DOCTEUR BARRETTE PENSAIT VRAIMENT EN CHEF D'ENTREPRISE? - Au début du mois, TVA annonçait en exclusivité de nouvelles coupes en santé à la hauteur de 450 millions de dollars d'ici le 1er avril 2016. Gaétan Barrette, avec l'accord de Philippe Couillard, tente de sauver l'argent des contribuables en «optimisant le système», un terme qui rappelle énormément les objectifs de rendement d'entreprises privées…  

 

241. UN MÉDECIN DISSIDENT RENTRE AU BERCAIL - VINCENT DEMERS RÉINTÈGRE LA RAMQ APRÈS L’AVOIR QUITTÉE AVEC FRACAS POUR LE PRIVÉ - En janvier dernier, alors que le milieu de la santé était à feu et à sang, le médecin Vincent Demers annonçait avec fracas qu’il quittait le réseau public. Sa dissidence était un message politique, une réponse au « mépris » du ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Quelques mois plus tard, il rentre au bercail…  

242.  RETOUR VERS LA RAMQ: LA RAISON PREMIÈRE DE MON RETOUR VISE, PARADOXALEMENT, À PRÉSERVER MA LIBERTÉ PROFESSIONNELLE. - Après m’être désaffilié de la RAMQ en juin dernier, je choisis de participer à nouveau au régime d’assurance maladie du Québec. Ma période de non-participation à l’assurance publique se résume à trois mois de bénévolat médical dans une clinique communautaire et à trois semaines de rémunération directe pour visiter à domicile des patients âgés entre 3 et 93 ans, la majorité ayant près de 90 ans… 

243. L’ENTENTE FAIT NAÎTRE UN DIFFÉREND AU SEIN DE LA FMOQ - Le Regroupement des omnipraticiens pour une médecine engagée (ROME) dénonce le « déficit démocratique » au sein de leur fédération professionnelle. Le groupe, créé dans la foulée du projet de loi 20, déplore que l’entente survenue au printemps dernier entre le ministre de la Santé et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) n’ait pas été portée au suffrage universel… 

244. LE QUÉBEC N'IMITERA PAS L'ONTARIO POUR LA FÉCONDATION IN VITRO - La Coalition avenir Québec (CAQ) souhaite que les Québécoises aient droit, à l'instar des Ontariennes, à un premier cycle de fécondation in vitro payé par le régime public. Une proposition rejetée par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette…

245. UNE ENTENTE BIENTÔT AVEC LA FMSQ, DIT BARRETTE - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, s'attend à conclure dans les prochains jours une entente avec la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), comme il l'a fait en mai avec les médecins omnipraticiens…

246. LA LOI 20 VA GARANTIR L'ACCÈS À UN MÉDECIN, ASSURE LE MINISTRE BARRETTE - L'adoption du projet de loi 20 va garantir l'accès à un médecin, assure le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, sorti indemne, mercredi, d'un marathon de 151 heures d'étude de son projet de loi controversé…

247. LES SOINS MÉDICAUX COÛTERONT PLUS CHER - Le Québécois devront payer plus cher pour obtenir des soins médicaux sans pour autant avoir un meilleur accès à leur médecin, dénoncent les partis d'opposition à l'Assemblée nationale…

248. «ON VA LE RÉGLER LE PROBLÈME» – GAÉTAN BARETTE: MANQUE D'ACCESSIBILITÉ DE MÉDECINS DE FAMILLE - L'adoption prochaine du projet de Loi 20 et un arrivage de près de 1000 médecins en pratique d'ici 2018 résoudra le manque de médecins de famille d'après les dires du ministre de la Santé, Dr Gaétan Barrette. Il était de passage à Saint-Georges le 29 octobre dernier pour appuyer le candidat libéral, Paul Busque.

249. LE PROJET DE LOI 20 EST ADOPTÉ - Le Projet de loi 20 visant à améliorer l'accès aux médecins de famille et révisant l'accès aux services de procréation assistée vient d'être adopté à Québec.

250. UN NOMBRE RECORD D’OMNIPRATICIENS ONT DÉLAISSÉ LE RÉGIME PUBLIC CETTE ANNÉE - Depuis le début de l’année, deux fois plus d’omnipraticiens ont fait le saut au privé dans la région de Québec par rapport à 2014. Le phénomène est encore plus marqué à l’échelle provinciale…

 

251. L’ARROGANCE - Philippe Couillard voit dans le résultat des quatre élections partielles de lundi un appui à ses décisions, notamment budgétaires. Il a fort probablement raison, mais on constate, encore une fois, que la confiance de ce gouvernement est en train de se transformer en condescendance face à l’opposition et en arrogance devant ses critiques…

252. PROCRÉATION ASSISTÉE: DES COUPLES ANÉANTIS PAR LE PROJET DE LOI 20 - Les cliniques de fertilité du Québec sont submergées d'appels de couples dévastés depuis l'adoption du projet de loi 20, mardi, qui met fin au programme public de procréation assistée dans la province…

253. LOI 20: ENTENTE ENTRE QUÉBEC ET LES MÉDECINS SPÉCIALISTES - À partir de 2016, les Québécois pourraient ne plus avoir à payer les échographies en clinique privée. Au terme d'une assemblée extraordinaire, hier soir, la Fédération des médecins spécialistes du Québec a entériné une entente de principe avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, concernant le projet de loi 20. Parmi les retombées: les spécialistes ont accepté de laisser au ministre de la Santé le pouvoir de déterminer la couverture des échographies réalisées en clinique privée. Explications…

254. ENTENTE AVEC LES SPÉCIALISTES: BARRETTE SANS TEXTES - Améliorer l’accès aux soins. C’est l’objectif officiel du projet de loi 20 et des ententes avec les médecins, tant les omnipraticiens que les spécialistes, qui en ont découlé. Malgré l’adoption formelle de la loi mardi et l’annonce tout aussi formelle d’une entente vendredi, aucun texte final n’est disponible. Impossible, alors, de ne pas être sceptique ; surtout que les moyens évoqués s’apparentent à des voeux pieux…

255. ENTENTE: BARRETTE FORCE LA MAIN AUX SPÉCIALISTES - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a exercé l’une de ses toutes nouvelles prérogatives. La Fédération des médecins spécialistes (FMSQ) a acquiescé sans enthousiasme…

256. PROCRÉATION ASSISTÉE: CRITIQUÉ, BARRETTE ÉVOQUE DES «AJUSTEMENTS» - Blâmé par des couples infertiles, vilipendé par l'opposition, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a évoqué jeudi des « ajustements » devant le cafouillage entourant l'entrée en vigueur de la loi qui met fin au programme de procréation assistée…

257. CE QUE M. BARRETTE NE VOUS DIT PAS - Depuis la sortie du projet de loi 20 en novembre 2014 jusqu'à son adoption le 11 novembre dernier, l'image des médecins en a pris pour son rhume…

258. BARRETTE VEUT QUE LES MÉDECINS LÂCHENT LE BOULEVARD LAURIER - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, croit pouvoir regarnir la couronne nord de Québec de médecins grâce à une distribution géographique des effectifs «qui va se faire dès maintenant en fonction des besoins de la population»…

259. MÉDECINS EN RENFORT DANS LES SECTEURS EN PÉNURIE: LE MINISTRE GAÉTAN BARRETTE MET EN PLACE DES MESURES INÉDITES - «La clinique médicale de Neufchâtel doit rester ouverte», affirme le ministre Gaétan Barrette, qui met en place des mesures inédites afin de redistribuer les médecins de famille là les besoins se font sentir, comme c’est le cas sur le territoire nord de Québec…

260. DES MÉDECINS SANS EMPLOI EN CENTRES HOSPITALIERS - Des finissants en médecine familiale de l'Université de Sherbrooke pourraient être contraints de ne pas pratiquer en centres hospitaliers à la fin de leurs études… 

 

261. LA FACULTÉ DE MÉDECINE PRÉOCCUPÉE PAR LA DIRECTIVE MINISTÉRIELLE - La Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke est préoccupée par la directive ministérielle envoyée aux centres hospitaliers qui les empêchent d'embaucher des médecins omnipraticiens…

262. SORTIR LES MÉDECINS DE FAMILLE DES HÔPITAUX, C’EST LE CONTRAIRE DU BON SENS - Le mépris du Dr Barrette envers les médecins de famille ne cesse pas de m’étonner. D’abord avec le projet de loi 20, les négociations interminables, les informations cachées, les détails importants passés sous silence, et puis le coup de grâce à 48 heures de la nouvelle année : on sort les médecins de famille des hôpitaux…

263. LES MÉDECINS DÉLAISSENT LES CHSLD: LE CISSS APPRÉHENDE UNE PÉNURIE D’ICI DEUX MOIS - Confrontée au départ de plusieurs médecins de famille qui abandonnent leurs tâches hospitalières pour faire plus de prise en charge, comme demandé par Québec, la direction du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest appréhende une pénurie de médecins dans les centres d’hébergement et unités de réadaptation de Vaudreuil-Soulanges…

264. «LA LOI EST FAITE POUR LES MÉDECINS», SELON LE MAIRE D'EAST ANGUS - Présent par hasard au Resto-Bar Rive-Sud d'East Angus samedi où la députée Diane Lamarre a tenu un point de presse, le maire Robert Roy n'a pas voulu pour autant s'entretenir longuement avec la porte-parole du Parti québécois en matière de santé…

265. FERMETURE DE LA CLINIQUE MÉDICALE : LE MAIRE D'EAST ANGUS ATTEND DES RÉPONSES - La Municipalité d'East Angus recherche activement des médecins qui accepteront de travailler à la clinique médicale de la localité, faute de quoi elle fermera en juin. Cette fermeture laisserait environ 20 000 personnes sans médecin…

266. EN 2015, LE QUÉBEC A GAGNÉ 268 MÉDECINS ACTIFS - Le Québec comptait, le 31 décembre dernier, 268 médecins actifs de plus qu'à pareille date en 2014. Plus précisément, 19 808 médecins étaient actifs et exerçaient leur profession au Québec, indique lundi le Collège des médecins du Québec…

267. RÉFORME: LES MÉDECINS RÉSIDENTS SE DISENT TROP PÉNALISÉS - La Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) estime que la réforme du réseau de la santé se fait «sur le dos des médecins les plus jeunes»…

268. PRÈS DU TIERS DES DERMATOLOGISTES DU RÉSEAU PUBLIC NE PRENNENT PLUS DE NOUVEAUX PATIENTS: PRÈS DU TIERS DE CES SPÉCIALISTES AU PUBLIC NE PRENNENT PLUS DE NOUVEAUX PATIENTS - Près du tiers des dermatologistes du réseau public québécois sont tellement débordés qu’ils ne prennent carrément plus de nouveaux patients, démontre une enquête du Journal…

269. PLUS DE MÉDECINS EN CHAUDIÈRE-APPALACHES - La Chaudière-Appalaches compte 10 médecins de plus selon les plus récentes statistiques rendues publiques, le 18 janvier, par le Collège des médecins…

270. LE SYSTÈME DE SANTÉ PERÇU NÉGATIVEMENT PAR... LES MÉDECINS - Les médecins de première ligne ont une vision plutôt négative du système de santé québécois, selon les résultats d'une étude internationale publiés jeudi par le Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE)…

 

271. LE SYSTÈME DE SANTÉ QUÉBÉCOIS STAGNE, RÉVÈLE UNE ENQUÊTE INTERNATIONALE - Depuis six ans, le système de santé québécois stagne et continue de performer moins bien que ceux du reste du Canada ou des autres pays du Commonwealth, révèle la nouvelle enquête sur les politiques de santé du Commonwealth Fund à laquelle a participé le Commissaire à la santé et au bien-être du Québec…

272. SACRÉ-COEUR: LA CLINIQUE DE LA DOULEUR FERME SES PORTES À CAUSE D'UNE PÉNURIE DE MÉDECINS - Incapable de recruter des médecins, la clinique de la douleur de l’Hôpital du Sacré-Cœur fermera ses portes à la fin du mois. Résultat: des centaines de patients sont renvoyés vers leur médecin de famille…

273. DES CIBLES À GÉOMÉTRIE VARIABLE: LES MÉDECINS SPÉCIALISTES SE SONT NÉGOCIÉ UNE CLAUSE POUR ABAISSER LE NOMBRE DE PATIENTS PRIS EN CHARGE - Les médecins spécialistes acceptent de voir plus de patients plus rapidement, mais ils se sont négocié une clause échappatoire qui leur permet de baisser leurs cibles en cours de route sans pénalités, avec des primes en sus, découvre-t-on dans les détails de l’entente dont Le Devoir a pris connaissance…

274. LES EFFETS SECONDAIRES DE L’AMERTUME MÉDICALE - J’ai lu avec beaucoup d’intérêt une lettre d’opinion rédigée par un médecin saskatchewanais, le Dr Dennis Kendel. Il a pris la plume pour mettre en garde les médecins canadiens contre « les effets à long terme de l’amertume ». Une maladie peu connue ? Non, il explique pourquoi l’hostilité des médecins envers l’État peut avoir de fâcheuses conséquences lorsqu’elle devient plus pathologique que raisonnée…

275. UN PATIENT DÉGOÛTÉ PAR LE SYSTÈME DE SANTÉ - Le Magogois Jean-Claude Ziani déplore grandement l’état du système de santé québécois et espère une révolte de la population face à ce qu’il considère un «non-sens au respect de l’humanité»…

276. PÉNURIE DE MÉDECINS À ACTON VALE : GAÉTAN BARRETTE SE VEUT RASSURANT - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, se montre rassurant à la suite des propos du maire d'Acton Vale qui dénonce le manque criant de médecins dans sa région…

277. DES ÉTUDIANTS FUIENT LA MÉDECINE FAMILIALE: 67 POSTES EN MÉDECINE FAMILIALE SONT DEMEURÉS VACANTS AU 1ER TOUR CETTE ANNÉE - Le climat négatif entourant la réforme du réseau de la santé a un impact direct sur les étudiants, qui ont boudé la médecine familiale lors de leur choix de spécialité cette année…

 

278. GUICHET D'ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE: UN MAUVAIS DÉPART CLAMENT LES MÉDECINS - Une semaine après la mise en place du guichet d'accès à un médecin de famille (GAMF) plusieurs médecins éprouvent des difficultés à se faire attribuer des patients. Les citoyens qui sont suggérés aux médecins demeurent souvent trop loin de leur lieu de pratique. La Fédération des omnipraticiens parle de « cafouillage » et « de ratés ». Le ministre de la Santé Gaétan Barrette promet de corriger le tir…

279. UNE SEULE LISTE POUR TROUVER UN MÉDECIN - Le ministère de la Santé et des Services sociaux a lancé, la semaine dernière, un nouveau système de guichet unique pour les médecins de famille. Maintenant, tous les patients «orphelins» se retrouveront dans une seule et même liste, ce qui devrait faciliter leur inscription, estime la direction générale du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean…

280. MÉDECIN DE FAMILLE: CE QUI POURRAIT VOUS ARRIVER EN VOUS INSCRIVANT AU GUICHET - En une semaine, 60 000 Québécois se sont inscrits au nouveau guichet d’accès unique dans l’espoir de trouver un médecin de famille. Certains d’entre eux ont parlé de leur expérience à Métro. Quelques tendances se dégagent…

 

281. LE NOUVEAU GUICHET D’ACCÈS N’EST PAS AU POINT, SELON LES MÉDECINS - Plusieurs médecins ont vécu des frustrations en utilisant le nouveau guichet d’accès à un médecin de famille, lancé il y a une semaine, se faisant proposer la prise en charge de patients trop loin de leur lieu de pratique ou qui ne correspondent pas à leur pratique particulière, déplore la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ)…

282. MÉDECINS DE FAMILLE: CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LE NOUVEAU GUICHET UNIQUE - Les cafouillages qui ont marqué les premiers jours d’inscription au Guichet d’accès à un médecin de famille semblent réglés. Il reste toutefois des irritants à faire disparaître…

283. VENT DE PANIQUE CHEZ LES MÉDECINS DE FAMILLE: LES JEUNES OMNIPRATICIENS VOULANT PRATIQUER À L’HÔPITAL DEVRONT SUIVRE 500 PATIENTS - Les finissants en médecine de famille ont appris que, pour obtenir le « droit » de travailler à l’hôpital, ils devront en plus prendre 500 patients en charge en cabinet. Des omnipraticiens d’expérience ayant travaillé toute leur vie à l’urgence ou aux soins intensifs craignent aussi de se faire renvoyer en cabinet dans un avenir plus ou moins rapproché…

284. BARRETTE ORDONNERA AUX MÉDECINS DE FAMILLE À TRAVAILLER LES FINS DE SEMAINE - En plus d'ordonner aux médecins de famille de travailler pendant les week-ends, Gaétan Barrette leur assignera des territoires où pratiquer la médecine…

285. RÉDUIRE LE NOMBRE D'ÉTUDIANTS EN MÉDECINE AU PROFIT DES SCIENCES INFIRMIÈRES - Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a convenu mardi qu'il fallait «améliorer la cadence» dans la formation des infirmières praticiennes spécialisées (IPS) pour atteindre l'objectif de 2000 en 10 ans promis par son parti en campagne électorale. «Il faudra peut-être diminuer le nombre d'entrées en médecine» pour augmenter le nombre d'entrées en sciences infirmières spécialisées, a-t-il dit pendant l'étude des crédits de son ministère…

286. UNE JEUNE MÉDECIN ACCUSE BARRETTE DE «CHANGER LES RÈGLES» - Une jeune médecin de famille fraîchement diplômée, dont le contrat de travail à l'urgence de l'hôpital de Sept-Îles a été modifié quelques jours avant de commencer, accuse le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, d'avoir «changé les règles unilatéralement».

287. PLUSIEURS HÔPITAUX EN RÉGION REDOUTENT UNE PÉNURIE DE MÉDECINS AUX URGENCES - Une nouvelle directive du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) fait craindre une pénurie de médecins aux urgences dans certaines régions. Une réunion pour régler la situation se tiendra aujourd'hui entre la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) et Québec…

288. UN MÉDECIN DE GASPÉ INQUIET D'UNE NOUVELLE DIRECTIVE EN SANTÉ - Un médecin urgentiste à l'hôpital de Gaspé, Mathieu Bernier, se dit inquiet des conséquences pour une région comme la Gaspésie suivant une toute nouvelle directive du ministre de la Santé, Gaétan Barrette…

289. RECRUTEMENT DE MÉDECINS SUR LA CÔTE-NORD : UN ASSOUPLISSEMENT DEMANDÉ - La Fédération des médecins omnipraticiens (FMOQ) et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord réclament un assouplissement des règles de recrutement de médecins de famille…

290. LA SITUATION DEMEURE STABLE DANS LES URGENCES DE LA RÉGION - La nouvelle directive du ministère de la Santé et des Services sociaux donnée aux nouveaux médecins qui désirent travailler en établissement de s'engager à prendre en charge 500 patients soulève des craintes auprès du corps médical…

 

291. URGENCES: MESSAGE DE BARRETTE AUX JEUNES MÉDECINS - En imposant de nouvelles conditions dans la pratique de la médecine d'urgence, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, veut rappeler aux jeunes médecins qu'ils sont «en médecine de famille»…

292. LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS POURRAIT RECOURIR À DES MOYENS LÉGAUX - La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) pourrait recourir à des moyens légaux si le ministère de la Santé ne résout pas rapidement les problèmes rencontrés par de jeunes médecins dans différentes régions du Québec…

293. L’AVENIR DE L’URGENCE INQUIÈTE - Le chef de l'urgence de l'hôpital Sainte-Croix de Drummondville, François Champagne, est inquiet pour l'avenir de la couverture à l'urgence par les médecins…

294. LES NOUVEAUX MÉDECINS DANS UN FLOU - Celui qui gère les horaires des médecins à l'urgence de l'hôpital Sainte-Croix de Drummondville ne savait toujours pas, à moins de deux mois de l'arrivée en fonction des quatre nouveaux médecins sur le territoire de Drummond, si ceux-ci allaient pouvoir accomplir leurs tâches pour lesquelles ils ont été recrutés… 

295. NOUVEAUX MÉDECINS: BARRETTE RECULE, MAIS OBTIENT CE QU’IL VEUT - Québec a renoncé à obliger les nouveaux médecins à suivre 500 patients en cabinet pour obtenir un poste dans un hôpital. Mais ceux qui veulent travailler à l’urgence sans faire de suivi dans la communauté essuieront des pénalités financières…

296. DES CONSULTATIONS LIMITÉES À LA MINUTE PRÈS - Un médecin de famille sherbrookois a trouvé une façon particulière d’augmenter le nombre de patients vus à sa clinique chaque jour : il limite maintenant les consultations à la minute près et refuse de traiter les nouveaux problèmes de santé pendant les rendez-vous annuels. Des pratiques jugées inacceptables par le ministre Gaétan Barrette…

297. UNE BAISSE DE SALAIRE DUE À SA MATERNITÉ: UNE MÉDECIN A ÉCHOUÉ À REMPLIR SON QUOTA DE PATIENTS CAR ELLE ÉTAIT ABSENTE DU BUREAU PENDANT SON CONGÉ - Jugeant les nouvelles mesures de Québec envers les médecins de famille sexistes et discriminatoires, une omnipraticienne compte amener son dossier devant la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Au sortir d’un congé de maternité, elle a appris que sa rémunération serait amputée d’environ 15 %, car étant absente du bureau pendant une bonne partie de sa première année de pratique, elle n’a pas eu le temps d’inscrire 500 patients…

298. LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS ÉVOQUE DES SANCTIONS FINANCIÈRES - Les médecins de famille qui accusent un retard dans l’inscription de patients risquent d’être privés d’une part de la hausse prochaine de la rémunération de la profession. La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) envisage en effet d’imposer cette « mesure tarifaire » pour inciter ses membres à respecter les cibles prévues dans son entente avec le gouvernement Couillard. Elle n’a pas encore pris de décision à ce sujet, mais l’idée a été évoquée ouvertement par son président, le Dr Louis Godin, lors d’une entrevue avec La Presse…

299. JE SUIS UN MAUVAIS MÉDECIN - Je n’ai pas beaucoup écrit sur ce sujet parce qu'au fond de moi, je ne crois pas être entendu ni écouté. À quoi bon, si tout le monde s’en fout ? Je suis médecin de famille depuis plus de 10 ans. Presque 15 ans, si on compte mes années de résidence. Jamais je n’ai autant souffert… 

300. FORTE BAISSE DU NOMBRE DE TRAITEMENTS DEPUIS LA FIN DU PROGRAMME PUBLIC - Un an après l’adoption du projet de loi 20 à Québec, certaines cliniques de procréation assistée enregistrent des baisses de près de 50 % du nombre de demandes pour la fécondation in vitro (FIV). Plusieurs couples infertiles qui doivent se tourner vers cette technique s’estiment désormais incapables de payer pour ces traitements, dont les coûts s’élèvent sont de 8000 $ à 15 000 $ par cycle…

 

301. JE SUIS UN MAUVAIS MÉDECIN - Le texte d’André Barnave, « Je suis un mauvais médecin », publié la semaine dernière, a suscité de nombreuses réactions. L’auteur y expliquait comment, en limitant le nombre de patients et en leur consacrant plus du temps, il pourrait être considéré comme un mauvais médecin…

 

302. FÉCONDATION IN VITRO: BAISSE DE 50 % DES TRAITEMENTS EN UN AN AU CUSM - Le nombre de cycles de fécondation in vitro réalisés au Centre de la reproduction du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a chuté de 50 % depuis que le gouvernement a abandonné son programme public de procréation assistée en 2015, a révélé hier le directeur médical de la clinique lors d’une présentation aux médias de ses nouvelles installations…