Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

Actes médicaux délégués aux pharmaciens: dés-assurance et privatisation

Montréal. - La Coalition solidarité santé considère que le Ministre de la Santé et des services sociaux, le Dr Réjean Hébert, fait fausse route en voulant rétribuer les pharmaciens via les régimes d’assurances médicaments pour les actes médicaux qui leur seront bientôt délégués. 

Rappelons que ces actes, accomplis jusqu’à maintenant exclusivement par les médecins, font partie des services médicaux publics et sont donc assurés par la RAMQ. Dans un souci de désengorger les cabinets de médecins et d’améliorer l’accès aux services pour les patients, le gouvernement avait entrepris des négociations avec les médecins et les pharmaciens pour permettre à ces derniers d’accomplir certains actes médicaux concernant la prescription de médicaments et les renouvellements d’ordonnances.

Or, voilà qu’avec la proposition de rétribution déposée par le ministre, ces mêmes actes, quand ils seront accomplis par un pharmacien, ne seront plus défrayés par la RAMQ mais relèveront plutôt des régimes d’assurance médicament. Cela signifie qu’ils deviendront au moins partiellement à la charge des patients via la franchise et la co-assurance de leurs régimes. 

La Coalition solidarité santé estime que cette façon de faire reviendra à payer deux fois pour le même service, puisque la rémunération des médecins n’étant pas diminuée pour autant, la population continuera de payer par ses impôts (et la RAMQ) pour des services qu’elle devra repayer à nouveau via l’assurance-médicament. 

Mais il y a pire. «En agissant ainsi, le ministre désassure et privatise des services médicaux : il poursuit, sans le dire ouvertement, la politique de l’utilisateur payeur prônée par le gouvernement précédent », déclare Jacques Benoit, coordonnateur de la Coalition. « Le ministre crée un « fast-track » pour ceux et celles qui ont les moyens de payer, pendant que les autres continueront d’attendre leur tour dans les cabinets de médecins », ajoute Monsieur Benoit.

La Coalition solidarité santé demande au Ministre Hébert de réviser sa position et de maintenir la prise en charge publique via la RAMQ du paiement de ces actes médicaux, peu importe qui les accomplit. 

À propos de la Coalition solidarité santé.

La Coalition Solidarité Santé regroupe une quarantaine d'organisations syndicales, communautaires et religieuses. Depuis sa fondation en 1991, ses actions ont toujours été motivées par la défense du droit à la santé pour l'ensemble de la population québécoise, et ce, sans égard au statut ou au revenu des citoyennes et des citoyens. Elle défend le caractère public, la gratuité, l'accessibilité, l'universalité et l'intégralité des services de santé et des services sociaux.

-30-

Source : Coalition solidarité santé

Renseignements: Jacques Benoit, coordonnateur : 514-442-0577