Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

La Coalition solidarité santé dénonce l’optimisation des services, le Lean management, l’approche Toyota, etc.

6 Juin 2013

ENJEUX 2014

Montréal. - La Coalition solidarité santé dénonce les philosophies de gestion appelées « optimisation des services », Lean management, approche Toyota, etc.  La Coalition juge que ces projets « d'amélioration de l'organisation du travail » ont pour effet de déshumaniser les services et les instances qui les dispensent. Ils n'améliorent ni ne protègent la santé de toutes les personnes impliquées (travailleuses et travailleurs, personnes usagères et leurs proches).

Depuis plus d'un an, des établissements du réseau public de la santé s'allient à des firmes privées comme ProAction pour mener des projets d'amélioration de la gestion des services s'appuyant sur  des pratiques du secteur manufacturier. La Coalition considère que l'objectif visé est plutôt de faire face aux compressions budgétaires qui leur sont imposées, et qui font pression sur les services et les soins. « Les personnes qui travaillent ne sont pas des machines et les personnes usagères et leurs proches ne sont pas des objets sur une chaîne de production », déclare Jacques Benoit, coordonnateur de la Coalition. « S'ils veulent vraiment améliorer les services et les soins, qu'ils impliquent les gens qui les rendent et ceux qui les reçoivent », ajoute-t-il.

La Coalition respecte les choix des syndicats, ainsi que des comités d'usagères, d'usagers et de leurs proches, quant à leur participation ou non aux projets d'amélioration de l'organisation du travail selon leur conjoncture propre. Dans un cas comme dans l'autre, la Coalition est d'avis qu'une grande vigilance doit être exercée dans l'application des changements en ayant toujours à l'esprit l'intérêt des travailleuses et des travailleurs et celui des usagères, des usagers et de leurs proches.

La Coalition demande également un moratoire immédiat sur tous les projets d'« optimisation », qu'ils soient gérés par une firme privée ou effectués par des gestionnaires à l'interne et ce, sans l'accord du syndicat et sans consultation des usagères, des usagers et de leurs proches.

La Coalition prend cette position au moment où le ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Réjean Hébert, s'apprête à faire un appel d'offre pour une dizaine de nouveaux projets  d'optimisation des services.

À propos de la Coalition solidarité santé

La Coalition solidarité santé regroupe une quarantaine d'organisations syndicales, communautaires et religieuses. Depuis sa fondation en 1991, ses actions ont toujours été motivées par la défense du droit à la santé pour l'ensemble de la population québécoise, et ce, sans égard au statut ou au revenu des citoyennes et des citoyens. Elle défend le caractère public, la gratuité, l'accessibilité, l'universalité et l'intégralité des services sociaux et de santé.

-30-

Source : Coalition solidarité santé; renseignements : Jacques Benoit, coordonnateur : 514-442-0577

Position de la Coalition solidarité santé « Sur les projets d’amélioration de l’organisation du travail (appelés « optimisation » des services, lean, méthode Toyota, etc.) » 

 

Documentation sur le LEAN SANTÉ. 

Le LEAN fait mal à la santé - Vidéo-conférence à l'Université de Sherbrooke. 31 mars 2013.