Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

La taxe santé "modulée" par le gouvernement du Parti québécois à partir de 2013

25 Fév 2013

Avant l’élection du 4 septembre 2012, Pauline Marois et le Parti québécois s’étaient engagés à abolir la taxe santé, et à la remplacer par l’ajout de paliers d’impôts pour les plus hauts revenus.
 

Mais une fois élu, le nouveau gouvernement reculait sur sa promesse : il annonçait que pour 2012 il maintenait la taxe santé, et que pour l’avenir, il la modulait, c’est-à-dire, qu’il la calculerait différemment. Ainsi, selon le nouveau gouvernement, la taxe santé serait plus progressive.
 

Et pour s’assurer que la population accepterait plus facilement son recul, il fit des modifications aux lois fiscales pour que dès janvier 2013 les employeurs fassent la perception de cette taxe à la source, c’est-à-dire directement sur la paie. Ainsi, le montant annuel à payer sera réparti sur chaque période de paie.
 

Tant qu’à inclure la taxe santé dans les déductions des salaires de chaque personne qui travaille, pourquoi le gouvernement ne l’a-t-il pas tout simplement incluse dans les impôts pour tous les contribuables? En l’incorporant dans les taux d’imposition, il aurait rendu cette taxe réellement progressive, la cotisation aurait augmenté en suivant le revenu, et les plus hauts revenus auraient non seulement contribué plus en proportion que les revenus plus modestes, mais ils auraient contribué plus qu’ils ne le feront dans la formule adoptée.
 

Document(s):