Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

Le gouvernement peut et doit abolir la taxe santé!

Avec la réouverture de l’Assemblée nationale, la Coalition solidarité santé s’attend à ce que le nouveau gouvernement prenne les moyens pour tenir sa promesse d’abolir la taxe santé. 

Bien qu’il soit minoritaire, le gouvernement du Parti québécois peut agir pour abolir l’odieuse  taxe santé, et revenir au mode de financement des services sociaux et de santé via des impôts progressifs aux individus et aux entreprises.  Le gouvernement, et particulièrement l’opposition, ne doivent pas oublier que 70% des québécois, lors d’un sondage CROP/L’Actualité du printemps dernier, s’étaient dits favorables à l’abolition de cette taxe santé et son remplacement par un relèvement des impôts pour les revenus de plus de 130 000$.

La Coalition appuie également un rehaussement important des investissements dans les services à domiciles (SAD) permettant aux personnes en perte d’autonomie de demeurer plus longtemps dans leur milieu de vie. Mais la mise en place et la gestion de ces SAD ne doivent pas être confiées à des firmes privées de gestion qui ne connaissent rien aux pratiques et aux soins de santé. Le ministre doit faire appel à l’expertise du personnel en place qui a à cœur de donner les meilleurs soins et services à la population.

De plus, pour trouver l’argent nécessaire pour l’abolition de la taxe santé et la mise en place des services publics à domicile, le gouvernement devra réviser sérieusement la fiscalité et resserrer les contrôles pour mettre fin à l’évitement - et l’évasion-  fiscal pratiqué par les plus riches revenus et les grandes entreprises qui ne paient pas leur juste part d’impôts depuis trop longtemps.

De même, le gouvernement doit cesser de sous-traiter soins et services à la population. « Il a été amplement démontré dans les dernières années que la sous-traitance et les PPP coûtent plus cher que les services publics et nous n’avons pas d’argent à gaspiller. Seuls les services publics nous en donnent pour notre argent », de déclarer Jacques Benoit, coordonnateur de la Coalition.

Pour une meilleure gérance des finances publiques, Solidarité santé demande expressément au gouvernement de mettre fin au régime hybride d’assurance médicaments pour le remplacer par un régime universellement public, générant ainsi des économies de 1 à 3 milliards $ par année. Ces argents ainsi économisés permettront de financer les soins et services dont nous avons besoin, et d’abolir définitivement la taxe santé!

La Coalition solidarité santé regroupe une quarantaine d'organisations syndicales, communautaires, féministes et religieuses et défend le droit à la santé pour l'ensemble de la population québécoise, et ce, sans égard au statut ou au revenu des citoyennes et des citoyens. Elle défend le caractère public, la gratuité, l'accessibilité, l'universalité et l'intégralité des services de santé et des services sociaux.

-30-

Renseignements :  Jacques Benoit: 514-442-0577