Coalition Solidarité Santé

La santé, c’est un droit. Comme peuple, nous avons déjà fait ce choix !

Lancement de la campagne « Méfiez-vous de la ligne 448 … »

La Coalition solidarité santé lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation et d’information sur la contribution santé mieux connue sous le nom de « taxe santé ». Avec le slogan, « Méfiez-vous de la ligne 448 de votre rapport d’impôt provincial. Cette taxe pourrait vous coûter cher! », la Coalition veut profiter de la période de production des rapports d’impôts pour faire connaître l’existence de cette taxe injuste et inéquitable.

« Dès que votre revenu annuel est égal ou dépasse 14 411 $, la taxe vous coûte le même montant que pour une personne dont le revenu est de 100 000 $, ou plus. C’est totalement inéquitable! », de déclarer Jacques Benoit, coordonnateur de la Coalition.

C’est dans son budget 2010 que le gouvernement Charest a instauré cette taxe. Le ministre des Finances, Raymond Bachand, avait alors fixé les montants à payer pour les trois premières années. Ainsi, dans le rapport d’impôt 2010, le montant s’élevait à 25 $, à 100 $ en 2011 et l’an prochain, il sera de 200 $. À ce rythme, la Coalition se demande à combien se chiffrera le montant de cette taxe en 2013? En 2014? En 2015?

La Coalition croit que la tactique du ministre des Finances d’inclure cette taxe dans le rapport d’impôt permet de la camoufler aux contribuables. Voilà pourquoi la campagne vise à attirer l’attention sur la ligne 448 du rapport d’impôt, où on doit inscrire le montant de la taxe. « Les gens qui réfèreront à leur rapport d’impôt de l’année dernière vont s’apercevoir qu’en l’espace d’un an, le montant à payer est passé de 25 $ à 100 $, soit une augmentation de 400 %, et qu’il augmentera de 200 % l’an prochain! », de renchérir M. Benoit.

La Coalition demande l’abolition pure et simple de cette taxe. La Coalition considère que le financement des services sociaux et de santé, comme le financement de tous les services publics, ne doit pas se faire par une taxation à montant fixe qui ne tient pas compte du revenu des contribuables. Le financement doit passer par une contribution équitable en fonction de la capacité de payer de toutes et tous, entreprises et individus. « Le bon sens et la responsabilité sociale commandent que chacun, homme et femme, individu et entreprise, contribue par un impôt proportionnel à son revenu. C’est une question de justice et d’équité! », de conclure M. Benoit.

La Coalition Solidarité Santé regroupe une cinquantaine d’organisations syndicales, communautaires et religieuses. Depuis sa fondation en 1991, ses actions ont toujours été motivées par la défense du droit à la santé pour l'ensemble de la population québécoise, et ce, sans égard au statut ou au revenu des citoyennes et des citoyens. Elle défend le caractère public, la gratuité, l'accessibilité, l'universalité et l'intégralité des services de santé et des services sociaux.

Pour plus d'information sur la campagne

-30-

Renseignements :

Jacques Benoit : (cell) 514-442-0577